Tous les articles par webmestre

The faithful assistant. Muhiddin Faizulloev’s life and work in the light of Soviet ethnography

ethnographic-shogird_compresseSophie Roche, The faithful assistant. Muhiddin Faizulloev’s life and work in the light of Soviet ethnography, FMSH-WP-2014-85, novembre 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Muhiddin Faizulloev studied ethnography in Dushanbe (Tajikistan) and Moscow and finished his dissertationafter a long and painful struggle against established authorities. Over the course of his career Muhiddin Faizulloev accompanied more than thirty ethnographic and archaeological expeditions and produced many
ethnographic field diaries. Even more interesting was that he had worked with and for Sergei Polyakov (Moscow State University) and Valentin Bushkov (Main Archival Department, Moscow), two ethnographers who have published extensively on the Tajik people. Faizulloev’s view of events and scholarly works is refreshing and helps contextualize the sometimes problematic books that Moscow’s ethnographers produced. The article sheds light on the question of ethnographic knowledge production more generally and on the ethnographic work and life of Muhiddin Faizullov in Tajikistan more specifically.

The author

Sophie Roche is currently leading the junior research group “The Demographic Turn in the Junction of Cultures” at the Cluster of Excellence Asia and Europe in a Global Context at the University of Heidelberg. She worked at the Max Planck Institute for Social Anthropology in Germany between 2005 and 2010 and received her PhD from the Martin-Luther University Halle-Wittenberg in 2010 with a thesis on the problem of youth bulge and conflict. She then joined the Zentrum Moderner Orient in Berlin (2010 to 2013) with a project on jihad in text and context. At this institute she also edited a book containing the texts and biographies of leading orientalists (Arabists) from Central Asia and Russia. In 2014 she received a grant by the FMSH in Paris to work on Islam among Central Asian migrants in Russia. She has extensive ethnographic experiences in Tajikistan since 2002 and in Russia since 2010 and has authored several articles that contextualize Tajikistan within theoretical debates.
Recent publications: The Faceless Terrorist. Jihād and Mujāhid in the Cultural Context of Central Asia. (Accepted by Transcultural Research – Heidelberg Studies on Asia and Europe in a Global Context); Domesticating youth. The Dynamics of Youth Bulge in Tajikistan. New York, Oxford: Berghahn Books, 2014; Central Asian Intellectuals on Islam: between Scholarship, Politics and Identity. (Editor of the volume) Berlin: Klaus Schwarz, ZMO Studien 32, 2014.

The text

This paper was developed during a research stay as a Directeur d’étude associé (DEA), with the FMSH in Paris in 2014, based on material provided between 2013 and 2014 by Muhiddin Faizulloev from the University of Khujand, and has profited from the careful comments and suggestions by Tsypylma Darieva, from the University of Jena.

Résumé

Muhiddin Faizulloev, après avoir poursuivi ses études d’ethnographie à Douchanbé au Tadjikistan et à Moscou,dut lutter contre les autorités établies pour achever sa thèse. Pendant ses vingt ans de carrière, Faizulloev a participé à une trentaine d’expéditions ethnographiques et archéologiques, produisant de nombreux carnets de terrain ethnographiques. Il eut l’occasion de travailler, entre autres, avec Sergei Poliyakov (de l’université d’Etat de Moscou) et Valentin Bushkov (du Département principal des Archives à Moscou), deux ethnographes qui ont beaucoup publié sur la population du Tadjikistan. Les perspectives de Faizulloev sur les évènements des quarante dernières années et sur la production de savoir ethnographique dans cette période renouvellent les questionnements et aident à penser dans leur contexte historique les ouvrages académiques parfois problématiques produits à Moscou. L’article met en lumière plus généralement la question de la production de savoir ethnographique et, plus spécifiquement, la vie et le travail ethnographique de Muhiddin Faizulloev au Tadjikistan.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Construire la résilience au changement climatique par les connaissances locales : le cas des régions montagneuses et des savanes de Côte d’Ivoire

Sadia Chérif, Construire la résilience au changement climatique par les connaissances locales : le cas des régions montagneuses et des savanes de Côte d’Ivoire, FMSH-WP-2014-83, novembre 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

La dépendance agriculture/pluie soumet la productivité agricole aux contraintes climatiques à Man et à Korhogo et limite fortement la recherche de la sécurité alimentaire. Les producteurs adoptent des techniques traditionnelles de minimisation des risques capitales pour l’amélioration de la productivité des sols et des cultures. Partant d’une analyse des pratiques de production anciennes et « nouvelles » présentes dans ces zones et leurs justifications, cette étude fait un plaidoyer en vue d’une incorporation des connaissances traditionnelles aux connaissances scientifiques dont la traduction parfaite reste une augmentation certaine de la capacité adaptative des agriculteurs Dan et Senoufo.

L’auteur

Maitre-Assistant au Département d’Anthropologie et de Sociologie de l’Université Alassane Ouattara,Chérif Sadia est sociologue. Il travaille dans le registre de la perception culturelle du changement climatique et des stratégies adaptatives des petits agriculteurs de Côte d’Ivoire. Ses recherches mettent en exergue les connaissances locales des paysans ivoiriens vivant de l’agriculture pluviale et leur incorporation aux connaissances scientifiques en vue de croitre leur capacité à combattre le changement climatique.

Le texte

Ce texte a été rédigé dans le cadre d’une bourse Fernand Braudel IFER entre janvier et octobre 2013, effectuée au Centre de Recherches d’Histoire Quantitative (CRHQ)

Abstract

The dependence agriculture / rain submits agricultural productivity to climatic constraints in Man and Korhogo and limits strongly search for food safety. Farmers adopt traditional techniques of minimization of the risks for the improvement of the productivity of grounds and cultures. From analyzing for former and present practices and their justifications, this study makes a plea for incorporating traditional knowledge into scientific ones which perfect translation remains real increase of adaptive capacity of Dan and Senoufo farmers.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Ce que révèle le discours des acteurs officiels sur un « au-delà du PIB »

beyondGDP-Thiry3Géraldine Thiry, Léa Sébastien, Tom Bauler, Ce que révèle le discours des acteurs officiels sur un « au-delà du PIB », FMSH-WP-2014-78, novembre 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’objectif d’un « au-delà du PIB » mobilise de nombreux acteurs, aux statuts, objectifs et visions très différents. La diversité, souvent diffuse, d’échelles institutionnelles, d’approches théoriques et de positionnements normatifs vis-à-vis de l’opportunité et des motifs d’un « au-delà du PIB » rend les débats confus, les positionnements peu clairs, et les rapports de force difficilement identifiables. Mais de quoi les débats actuels sont-ils le signe ? Aller « au-delà du PIB » serait-il un objectif rhétorique par défaut, en l’absence de stratégie crédible de sortie de crise ? Constitue-t-il une fenêtre d’opportunité à la mise en débat de questions de société difficilement abordables par ailleurs, et non une fin en soi ? Ou au contraire cristallise-t-il un volontarisme militant, désireux d’amorcer un véritable changement paradigmatique ? Nous tentons de répondre à cette question par l’analyse de discours d’acteurs officiels (politiques, techniciens et administratifs) impliqués et non-impliqués dans la poursuite d’un « au-delà du PIB ». Il ressort qu’au niveau des sphères officielles, les débats sur « un-delà du PIB », s’ils font entrer en ligne de compte de nouveaux enjeux comme le bien-être ou la soutenabilité, ne participent pas à éroder la centralité de la « croissance du PIB». Les débats s’avèrent dominés par une certaine forme de pragmatisme, les intérêts dominants étant centrés sur des contraintes et objectifs de court-terme, dont la croissance économique semble toujours considérée comme un élément indispensable. L’intérêt des acteurs pour de nouveaux indicateurs relève donc plus d’une volonté et/ou d’une nécessité d’adapter les modalités de gestion publique et/ou les politiques publiques à de nouvelles contraintes que d’une remise en question plus fondamentale du modèle productiviste sur lequel les économies sont bâties depuis plus de soixante ans.

Les auteurs

Géraldine Thiry est chercheure post-doctorale au Collège d’Etudes Mondiales (FMSH-Paris), au sein de la Chaire du Prof. Dominique Méda, «Reconversion écologique, travail, emplois et politiques sociales». Après avoir obtenu un diplôme de deuxième cycle en sciences politiques (relations internationales) et deux masters en économie à l’Université Catholique de Louvain (UCL), elle a réalisé un doctorat en sciences économiques (obtenu en mai 2012, à l’UCL). Entre septembre 2012 et décembre 2013,elle a été chercheuse au sein du projet européen FP7 «BRAINPOoL» (BRinging Alternative INdicators into POLicies) à l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Ses principaux domaines de recherche sont les nouveaux indicateurs de richesse, la socio-économie de la quantification, la comptabilité critique et l’économie écologique.

Léa Sébastien est enseignante-chercheure à l’Université Toulouse II, Laboratoire CNRS GEODE depuis 2010. Elle y étudie l’usage politique des indicateurs de développement durable et les conflits environnementaux. Après des études effectuées à l’Université McGill au Canada, elle a terminé une thèse à l’Ecole des Mines en 2006 sur la gouvernance des ressources naturelles, au cours de laquelle elle mit sur pied un modèle d’aide à la négociation environnementale intitulé l’Acteur en 4 Dimensions. Niveau recherche, Léa Sébastien a été chercheure senior à l’Université de Bruxelles de 2008 à 2010 où elle était en charge de projets européens FP7 (POINT ; CEECEC) ; elle a également effectué un post-doctorat en 2007 à l’IFREMER sur les jeux d’acteurs en zones humides. Ses thèmes de recherche touchent particulièrement l’étude des interactions entre rapports sociaux et rapports à la nature, les politiques publiques de l’environnement, les indicateurs de développement durable et la gouvernance territoriale. Auteure de nombreuses publications internationales, elle a notamment réalisé un ouvrage scientifique en 2002 portant sur les potentialités de gestion durable en forêt privée,intitulé : «Forêt cherche propriétaire pour relation durable » (Editions ECOFOR, 2002).

Tom Bauler est professeur à l’Université libre de Bruxelles – ULB (Ingénieur, Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire – IGEAT). Il est titulaire de la Chaire Economie et environnement. Il est également l’auteur de plusieurs publications et associé à de nombreux projets et réseaux de recherche sur les liens entre politique environnementale et économie. Détails sur http://igeat. ulb.ac.be/fr/equipe/details/person/tom-bauler/

Le texte

Ce texte est issu d’une collaboration entre la Chaire du prof. Dominique Méda, « Reconversion écologique, travail, emploi et politiques sociales », l’Université de Toulouse II (Le Mirail) et l’Université Libre de Bruxelles. Géraldine Thiry a bénéficié d’un soutien financier du septième programme-cadre de l’Union européenne (FP7/2007-2013 – MSCA-COFUND) en vertu de la convention de subvention n°245743 – Programme de bourses post-doctorales Braudel-IFER-FMSH, en collaboration avec la Chaire du Prof. Dominique Méda.

Abstract

The idea of going « beyond GDP » attracts more and more actors, whose status, objectives and visions are very different. The diversity of institutional scales, theoretical approaches, and normative positions regarding the opportunity and motives of going “beyond GDP” makes hard to clearly identify the stances of the actors and the power balances dominating the debates. We therefore ask: What do the current debates mean to their actors? Are they a new rhetoric liable to elude a confrontation with the structural problems resulting from the crisis? Are they an opportunity window for launching again societal debates that are hardly raised elsewhere? Or are they a real trigger toward a paradigmatic change, deeply questioning productivism? We try to answer that question by analysing the discourses of official actors (politics, administration, technicians) involved and not involved in “beyond-GDP” initiatives. We show that, at the official level, beyond GDP debates, while they raise new societal issues, do not contribute to erode the central role of economic growth. The debates are dominated by pragmatism, in that dominant interests are focused on short-term constraints and objectives, where GDP growth remains pivotal. The involvement of actors in beyond-GDP debates reveals more a need and/or the willingness to adapt public management and policies to new constraints rather than a critical reflexion on the productivist model on which our economies have been built for more than sixty years.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Fractures historiques, trauma et résistance dans l’écriture féministe algérienne : Maïssa Bey, Assia Djebar et Leïla Sebbar

Brinda Mehta, Fractures historiques, trauma et résistance dans l’écriture féministe algérienne : Maïssa Bey, Assia Djebar et Leïla Sebbar, FMSH-WP-2014-82, novembre 2014.Mehta Brinda et Evelyne Cairo

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Maïssa Bey, Assia Djebar, et Leïla Sebbar tiennent la chronique de la trajectoire douloureuse et des silences implicites de l’histoire algérienne, de la colonisation (1830) à la guerre d’indépendence (1954-62); elles en offrent une perspective genrée qui féminise et complique l’historicité algérienne et la subjectivité post-coloniale. Leurs écrits ébranlent les représentations monoli-thiques des femmes en victimes passives de l’histoire coloniale ou de l’idéologie nationaliste, et démontrent comment l’ éthique masculine de la guerre a ravagé à la fois le corps féminin et l’histoire des femmes par la violence, la réduction au silence et l’ exclusion. Ils font ressortir la violence du passé et rapportent l’horreur (et les succès) du présent post-colonial, tout en montrant la colère des femmes.

L’auteure

Brinda Mehta occupe la Chaire de Littérature Germaine Thompson de Mills College à Oakland en Californie, où elle enseigne la littérature africaine et antillaise postcoloniale, la culture et la littérature francophones, la théorie féministe transnationale, et la littérature française du vingtième siècle. Elle est également Professeur assistant au Centre d’études du genre et du développement, programmes doctorants, de l’Université des West Indies à la Barbade, et Professeur assistant au Center for Race and Gender de l’Université de Berkeley en Californie. Ses domaines de spécialité sont la francophonie, la théorie et la littérature post-coloniale, le féminisme et le genre, les femmes auteurs indo-caraïbes, les femmes auteurs arabes francophones, la littérature française du dix-neuvième siècle et les auteurs post-coloniaux en France.

Elle est l’auteur de cinq livres: Dissident Writings of Arab Women: Voices Against Violence(Écrits dissidents de femmes arabes: des voix contre la violence) New York and London: Routledge 2014; Notions of Identity,Diaspora and Gender in Caribbean Women’s Writing(Notions d’identité, genre et diaspora dans la littérature féminine antillaise francophone contemporaine) New York: Palgrave Macmillan Press 2009; Rituals of Memory in Contemporary Arab Women’s Writing(Rituels de mémoire dans la littérature féminine arabe contemporaine) Syracuse, New York: Syracuse University Press 2007; Diasporic (Dis)locations: Indo-Caribbean Women Writers Negotiate The Kala Pani (Diasporic (Dis)locations diasporiques: les femmes auteurs indocaraïbes négocient le Kala Pani) Kingston, Jamaica: University Press of the West Indies 2004 – Prix Franz Fanon du meilleur apport à la pensée caraïbe – et Corps infirme, corps infâme: la femme dans le roman balzacien (Birmingham, Alabama: Summa Publications 1992).

Elle a publié en collaboration deux volumes spéciaux sur Les traditions intellectuelles indo-caraïbes et afro-caraïbes et Indianités francophones: les littératures de l’engagisme indien. Elle est également l’auteure d’une cinquantaine d’articles et d’essais sur la littérature post-coloniale, parus entre autres dans South Atlantic Quarterly, Research in African Literature, Le Maghreb littéraire, et L’Esprit Créateur.

Elle a reçu plusieurs distinctions pour ses travaux de recherche et son enseignement, dont le Prix de la Recherche de l’ACLS (American Council for Learned Studies),le Prix Trefethen, le Prix Sarlo de l’Enseignement, le Prix Mary Metz pour l’excellence dans la créativité et l’enseignement. Elle travaille actuellement à ses deux prochains livres, Les femmes sous contrat : une poétique féministe du Kala Pani et Cartographies de guerre dans la littérature francophone , et à un long essai sur Les mères de l’immigration algérienne en France.

Le texte

Ce texte a été rédigé dans le cadre du séminaire « Genre, politique, sexualité(s). Orient/Occident », le 28 mai 2014. Traduit de l’anglais par Alain Calefas. Le texte est suivi d’un commentaire par Evelyne Accad, qui en était la discutante lors du séminaire.

Abstract

Maïssa Bey, Assia Djebar and Leïla Sebbar chronicle the painful trajectory and implicit silences of Algerian history from the French conquest (1830) to the war of Independence (1954-1962). They offer their gendered perspectives that feminize and complicate Algerian historicity and postcolonial subjectivity. Their writings dispel monolithic representations of women as passive victims of colonial history or nationalist ideology, even as they demonstrate how the masculinist ethics of war have ravaged the female body and women’s history through violence, silencing and exclusion. These writings expose the violence of the past and mediate the horror (and successes) of the postcolonial present; they also expose the women’s postcolonial rage. In so doing, these authors reveal their literary commitment to postmodern preoccupations with identity, exile, historical omissions, gender affirmations, de-colonial thought and feminist writing, as they evoke the wounds and unresolved traumas that inhibit successful decolonization.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Penser l’Inde émergente : de l’altérité orientaliste au post-postcolonialisme

GSLV MkIII – A model of the Geosynchronous Satellite Launch Vehicle III

Jean-Luc Racine,  Penser l’Inde émergente : de l’altérité orientaliste au post-postcolonialisme, FMSH-WP-2014-81, septembre 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Après le cliché d’une altérité fondamentale contrastant avec le temps où les intellectuels européens s’intéressaient à l’apport de l’Inde ancienne à la pensée universelle, et après la triste figure du sous-développement, l’Inde émergente rebat les cartes en changeant d’image. Mais ce nouveau concept appelle lui aussi commentaire. De l’exotisme orientaliste aux questionnements postcoloniaux et à l’apport des sciences sociales contemporaines, on esquissera ici ce que sont les enjeux de l’Inde d’aujourd’hui, pour elle-même, mais aussi pour le reste du monde. Pas seulement parce que l’Inde abrite un sixième de l’humanité, mais aussi parce que ses dynamiques internes, ses blocages et ses nouveaux horizons globalisés se nourrissent d’expériences qui valent bien au-delà de ses frontières. Il faut les prendre en compte pour comprendre le monde d’aujourd’hui — et celui de demain.

L’auteur

Directeur de recherche émérite au CNRS, rattaché au centre d’Etudes de l’Inde et de l’Asie du Sud de l’EHESS depuis 1992, Jean-Luc Racine travaille sur les transformations internes et sur la politique étrangère de l’Inde émergente, ainsi que sur la géopolitique de l’Asie du Sud, particulièrement les relations Inde Pakistan, dans leurs dimensions idéologiques et stratégiques. Il a dirigé le programme franco-indien et le programme international d’études avancées de la FMSH, avant d’en être un des deux directeurs scientifiques. Il est aujourd’hui  vice-président du think tank Asia Centre, et reste conseiller scientifique à la FMSH.

Le texte

Ce texte développe l’intervention présentée en mai 2013 lors du colloque « Penser global » du cinquantenaire de la FMSH. Une version abrégée paraîtra dans les actes du colloque, aux Editions de la Maison des sciences de l’homme, en 2015.

Abstract

Besides the cliché of India’s structural otherness, there was a time when European intellectuals were fascinated by what Ancient India had brought to universal knowledge. Then came the time when India was seen as an emblematic case of poverty and under-development. Today, the concept of emerging India redraws fresh mental maps, at home and abroad. This calls for evaluation. From the Orientalist tradition to post-colonial critique and to current social sciences perspectives, we shall analyse what are the Indian stakes today, for India herself and for the rest of the world. Not just because India accommodates one sixth of the world population but, more importantly, because her internal dynamics, the challenges she has to address and her new globalised horizon unravel experiments whose value goes far beyond her own borders. We need to ponder over them in order to understand the world of today — and the world of tomorrow.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

The welfare state and globalization in North America

SalamaigIlan Bizberg, The welfare state and globalization in North America, FMSH-WP-2014-65, mai 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Most studies on globalization have concentrated on the effects of the circulation of capitals and goods on the economies of the more developed and underdeveloped countries. There have been few studies dealing with the effects of globalization on social policies and on the social security systems of different countries. In the present paper, I discuss the transformation of the social protection system in the three countries that constitute the North American Free Trade Agreement (NAFTA): The United States, Canada and Mexico. Although the three countries are under similar pressure from globalisation they have not converged to a liberal, residual system as most analysts predicted. To understand why one has to remember that globalization is not an impersonal movement that imposes itself from the outside, but it is a socio-economic arrangement that is endorsed by external and internal economic (multinationals, national enterprises) and political actors (international economic institutions, national elites).

L’auteur

Ilán Bizberg est professeur-chercheur du Centre d’Études Internationaux, El Colegio de México, membre associé à l’étranger du CADIS/EHESS, Paris, membre associé du Collège International « Zwischen Raumen » de l’Institut Latino-Américain de l’Université Libre de Berlin, membre associé du CEIM/Université de Québec à Montréal. Niveau III du Sistema Nacional de Investigadores. Titulaire d’un Doctorat en Sciences Sociales à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Il a eu la Bourse «Alexander von Humboldt», octroyée par la Fondation Alexander von Humboldt pour des études postdoctorales à l’Université de Bielefeld, en janvierdécembre 1992. Il a été professeur invité de Sciences Po Paris et Poitiers. Il a occupé les Chaires Alfonso Reyes et Simon Bolivar de l’IHEAL, Université de Paris III et la Chaire des Amériques à l’Université de Rennes. Il a été Directeur d’études à l’EHESS, Directeur d’Etudes Associé à la Fondation Maison des sciences de l’homme, chercheur associé au CNRS-CREDAL, et Public Policy Scholar au Woodrow Wilson Center, Washington.

The text

An oral version of this text was first presented at the seminar of the CADIS/EHESS in the frame of an invitation as Directeur d’Etudes at the EHESS in November 2012, then presented at a Conference in the North American Studies Programme, Saint Anthony’s College, University of Oxford and rewritten in December 2013 in the frame of a research stay at the Fondation Maison des sciences de l’homme.

Résumé

La plupart des études sur la mondialisation se sont concentrées sur les effets de la circulation des capitaux et des marchandises sur les économies des pays développés et sous-développés. Peu d’analyses se sont portées sur les effets de la mondialisation sur les politiques sociales et les systèmes de sécurité sociale. Dans ce papier, je discute la transformation des systèmes de protection sociale dans les trois pays qui constituent l’Accord de libre échange nord-américain (ALENA ) : les États-Unis , le Canada et le Mexique. Bien que ces trois pays subissent la même pression de la globalisation, ils n’ont pas convergé vers le système libéral, résiduel que les analystes prédisaient. Il faut se rappeler que la globalisation n’est pas un mouvement impersonnel qui s’impose de soi-même de l’extérieur, mais est un arrangement socioéconomique qui est pris en charge par des acteurs économiques internes et externes (multinationales, entreprises nationales) et politiques (institutions économiques internationales, élites nationales).

Pour télécharger ce document sur HALSHS

La médecine chinoise au Mali. Les économies d’un patrimoine culturel

Françoise Bourdarias, Jean-Pierre Dozon & Frédéric Obringer, La médecine chinoise au Mali.  Les économies d’un patrimoine culturel, FMSH-WP-2014-64, février 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Les pratiques thérapeutiques de la médecine chinoise se sont depuis longtemps implantées en Afrique dans le sillage des missions de coopération et des migrants chinois. Plus récemment, le processus de patrimonialisation des savoirs « traditionnels » enclenché par l’Unesco a infléchi les transformations des champs thérapeutiques et orienté les stratégies culturelles de l’État chinois en Afrique. Si l’analyse des politiques étatiques chinoises permet de contextualiser les stratégies collectives et individuelles, encore faut-il évaluer le rôle spécifique des  dynamiques sociales locales et la multiplicité des constructions pratiques et symboliques propres aux différents pays africains. Cette contribution de l’ANR EsCA confronte un historique de l’évolution des médecines traditionnelles chinoises en Chine (F.Obringer), une définition des dynamiques des médecines traditionnelles locales en Afrique sub-saharienne (J.-P. Dozon), et une présentation d’une première recherche au Mali (F. Bourdarias). Continuer la lecture de La médecine chinoise au Mali. Les économies d’un patrimoine culturel

The Organizational Gift and Sociological Approaches to Exchange

KidneyExchange.Al.Cincinnati.transplant.1-30-2006Philippe Steiner, The Organizational Gift and Sociological Approaches to Exchange, FMSH-WP-2014-63, february 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

This paper studies the specific form of gift-giving behavior in which an organization, or a set of organizations, intervenes between the donor and the donee. It is suggested that this should be called an organizational gift, or “organic gift”. Following Richard Titmuss’ insights, the first part considers what happens in the domain of biomedicine, examining here what is meant by a “gift” in the case of organ transplantation, in contrast to the Maussian conceptualization of gift-giving behavior. The second part elaborates this finding, and delineates the main characteristics of this modern form of gift, entailing the presence of organizations in the absence of which the donor and the donee could neither give nor receive. The final part broaden the perspective, including a review of Karl Polanyi’s conception of eciprocity as an integrative form of economic activity, providing a new way of mapping the forms of exchange which present themselves as alternatives to market exchange in our current market societies. Continuer la lecture de The Organizational Gift and Sociological Approaches to Exchange

Growing up in the Gulag: later accounts of deportation to the USSR

Marta Craveri & Anne-Marie Losonczy, Growing up in the Gulag: later accounts of deportation to the USSR, FMSH-WP-2014-62, february 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

This article is a contribution to our understanding of a largely unexamined part of the history of the Gulag, the story of the children deported from Central and Eastern Europe before and after the Second World War. It  suggests a few starting-points for an approach to the specific experience of children in deportation, its variety and late commemoration. It examines the specific forms of the recall and narration of childhood in the Gulag and the mark of these “displaced” years in adult life, particularly via the process whereby the experience is turned into a testimony. The research is based on the corpus of oral testimony collected by the authors and others in the countries of Central and Eastern Europe for the European Memories of the Gulag project. Continuer la lecture de Growing up in the Gulag: later accounts of deportation to the USSR

Les classes moyennes peuvent-elles dynamiser la croissance du PIB dans les économies émergentes ?

Sao_Paulo_Railway_Silvio-Tanaka_CCPierre Salama, Les classes moyennes peuvent-elles dynamiser la croissance du PIB dans les économies émergentes ?, FMSH-WP-2014-61, février 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Professeur émérite des universités, Université de Paris 13, Pierre Salama est chercheur au Centre d’Économie de Paris-Nord (CEPN – CNRS – UMR 7115).  Latino-américaniste reconnu, primé par lachaire Julio Cortazar, il a publié de très nombreux livres, la plupart traduits en espagnol/portugais. Membre du comité de rédaction de plusieurs revues étrangères, il a été directeur scientifique de la revue Tiers Monde et du Groupe de Recherche sur l’État, l’Internationalisation des Techniques et le Développement (GREITD).  La dynamique du sous-développement, la pauvreté et le mode de financiarisation des pays émergents latino-américains et asiatiques sont ses principaux champs d’investigations.

Le texte

Ce texte est dédié à la mémoire de Jacques Valier, mon complice. Il a été discuté lors d’un séminaire FMSH-UFRJ à Rio de Janeiro en novembre 2013 et lors d’une séance du séminaire BRICs à la Fondation Maison des sciences de l’homme, le 13 janvier 2014.

Résumé

On observe une tendance à l’augmentation des classes moyennes quel que soit le critère d’appartenance adopté. Cependant les critères d’appartenance aux classes moyennes sont loin de faire l’unanimité chez les économistes et l’importance des classes moyennes varie selon les auteurs. Avec une définition large des classes moyennes – le seuil inférieur étant proche de la ligne de pauvreté -, le groupe vulnérable tend à perdre de son importance et l’hétérogénéité de ce groupe augmente. A l’inverse, le choix d’une définition étroite des classes moyennes limite leur caractère  » attrape tout  » et ainsi leur hétérogénéité. Certains économistes voient dans cet essor des classes moyennes une opportunité de redynamiser la croissance des économies émergentes menacée par le  » middle income trap  » (le piège du revenu moyen), tirée dès lors par la croissance des biens de consommation durables sophistiqués. D’autres considèrent que l’essor des classes moyennes vient de la croissance et qu’un cercle vertueux pourrait exister entre croissance et classes moyennes. Dans le cadre d’une globalisation maitrisée, ces deux thèses sont erronées : une redistribution des revenus en faveur des catégories les plus démunies peut dynamiser la croissance et, ce faisant, diminuer la pauvreté.

Abstract

One observes a tendency to the increase in the middle class whatever the criterion of membership adopted. However the criteria of membership of the middle class are far from achieving the unanimity in the economists and the importance of the middle class varies according to authors’. With a broad definition of the middle class – the lower threshold being close to the line of poverty -, the vulnerable group tends to lose of its importance and the heterogeneity of this group increases. On the contrary, the choice of a narrow definition of the middle class limit their character « catches all » and thus their heterogeneity. Some economists see in this rise of the middle class to spur economic growth of the emergent economies threatened by  » middle income trap », drawn consequently by the growth from the sophisticated durable consumer goods. Others consider that the rise of the middle class comes from the growth and that a virtuous circle could exist between growth and middle class. Within the framework of a controlled globalization, these two theses are erroneous: a redistribution of the incomes in favour of the the most underprivileged sectors can increase the growth and, by doing this, decrease poverty.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

The State of Teacher Education in France: A Critique

Pradeep Kumar Misra, The State of Teacher Education in France: A Critique, FMSH-WP-2014-58, january 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

The author

Dr. Pradeep Kumar Misra is an Associate Professor in the Faculty of Education and Allied Sciences of M.J.P. Rohilkhand University, Bareilly, India. His research specializations are Teacher Education, Educational Technology and Lifelong Learning.

Acknowledgements

I am extremely grateful to the Fondation maison des Sciences de l’Homme (FMSH), France and University Grants Commission (UGC), India for offering me a scholarship to carry out this study. The kind hospitality, support and guidance provided by Prof. Eric Bruillard and his team, from the ENS Cachan is also gratefully acknowledged.  I would also like to gratefully acknowledge the support and recommendations for this research from Prof. Max Jean Zins, Prof. Pierre Léna and Prof. Georges -Louis Baron. I would also like to express my gratitude to all those who have responded to my survey and given their valuable inputs for this research. Finally, I am thankful to my dear wife and lovely daughter who has given me unconditional support and needed motivation to complete this research.

Résumé

L’analyse comparative des différents systèmes de formations des maitres et des enseignants selon les pays se révèle toujours intéressante. L’étude du système français est particulièrement enrichissante pour l’Inde.

Abstract

The study of teacher education systems of different countries working in different conditions and following different patterns holds great promise to improve teacher education system in general. The analysis of different systems of teacher education helps to understand that what works well and what not in different systems and conditions and this ultimately paves the way for improvement of teacher education systems across the globe. The French teacher education system that is going through a process of change and radical reforms seems an interesting case in this regard. The study of teacher education system of France becomes more significant in a sense that it is unique in many terms and was a topic of debate and policy reforms between previous and present government. In this backdrop, present research analyzes the on-going efforts, policies and practices of teacher education in France; makes a SWOT (strength, weakness, opportunities, threat) analysis of French teacher education system; and identifies best adoptable teacher education policies and practices from France.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

La stratégie anti-terroriste pakistanaise et ses implications pour la sécurité nationale, régionale et internationale

Pakistani_forces_-_Flickr_-_Al_Jazeera_EnglishNaeem Ahmed, Pakistan’s Counterterrorism strategy and its Implications for domestic, regional and international security, FMSH-WP-2014-59, january 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Naeem Ahmed est professeur assistant au Département de relations internationales, Univerité de Karachi, Pakistan.

Le texte

Ce texte a été écrit en octobre 2013, dans le cadre d’une bourse postdoctorale Fernand Braudel IFER.

Résumé

Cette étude porte un regard critique sur la stratégie contre-terroriste du Pakistan adoptée après les attentats du 11 septembre, dans la mesure où elle a été inefficace, voire contre-productive. Elle n’a pu déloger les réseaux terroristes des groups jihadistes et extrémistes basés au Pakistan, qui ont aussi des liens avec al Qaeda. L’évaluation de la stratégie contre-terroriste pakistanaise porte donc aussi attention aux divers facteurs qui ont contribué à son inefficacité. Les conséquences de cet échec sur la sécurité nationale, régionale et internationale sont également analysés. En conclusion, l’étude souligne la nécessité de formuler enfin une stratégie efficace pour vaincre le terrorisme.

Abstract

The paper critically examines Pakistan’s counterterrorism strategy, which it adopted after the 9/11 incident, by arguing that it has proved ineffective and counter-productive to uproot the terrorist network of Pakistan-based militant Jihadi and extremist groups, which also have links with Al-Qaeda. In this respect, the paper, besides defining and assessing Pakistan’s counterterrorism strategy, also analyzes various factors which have contributed to the inefficacy of the country’s counterterrorism strategy. Moreover, the paper also analyzes implications of the ineffectiveness of Pakistan’s counterterrorism strategy for domestic, regional and international security. In the concluding analysis, the paper emphasizes upon the need of formulating an effective counterterrorism strategy of Pakistan.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

 

Is transparency a value on OTC markets? Using displacement to escape categorization

Houston_Office_Oil_Traders_on_MondayIsabelle Huault &Hélène Rainelli-Weiss, Is transparency a value on OTC markets? Using displacement to escape categorization, FMSH-WP-2014-55, january 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

In this paper, we examine how categorization is resisted. We analyze the way actors draw on cultural repertoires to resist or adapt to changes that will potentially alter the definition and nature of the markets in which they compete. We approach this question through a qualitative study of the heated debate over the new regulation of over-the-counter (OTC) financial markets in Europe between 2010 and 2011. Our paper enriches the existing literature on the political nature of categorization. Our results show that in response to unwanted change, incumbent firms try to create incommensurability with their own industry’s standard cultural repertoire. Most importantly, this incommensurability is not argued in the name of any higher-order sets of values. Our main contribution lies in the article’s focus on the way powerful actors resist categorization, highlighting the link between forms of commensuration and the status of the actors who attempt to instrument it.

The authors

Hélène Rainelli-Weiss is professor of finance at the Management School of Strasbourg University. Previously, she was professor at the Sorbonne Graduate Business School. Her research interests are in the sociology of financial markets, the construction and regulation of markets and in the epistemology of finance. Her current research projects concern financial regulation and the compensation of financial executives.

Isabelle Huault is a professor of Organization Studies at Paris Dauphine University, France. She is Head of the DRM Management Research Center (UMR CNRS 7088). Her research interests lie in the Sociology of Financial Markets, Neo-institutionalism and Critical Studies with a focus on the Social Construction of Markets and Organizations.

The text

This paper was discussed in the frame of the seminar of Christian Walter’s chair « Ethics and Finance » at the Collège d’études mondiales, december 11th, 2013, in Paris.

Résumé

Ce papier traite de la résistance à la catégorisation. L’analyse montre comment les acteurs d’un marché utilisent des répertoires culturels pour résister ou s’adapter à des changements susceptibles d’affecter la nature et la définition même des marchés sur lesquels ils se trouvent en concurrence. Nous proposons une analyse qualitative du débat actuel sur la régulation des marchés financiers de gré à gré, en nous concentrant sur le cas européen et sur la période 2010-2011. Ce papier contribue à la littérature académique sur le caractère politique des processus de catégorisation. Nos résultats montrent comment, face à un changement non souhaité, les principales entreprises concernées sont amenées à revendiquer l’incommensurabilité de leur activité avec le répertoire culturel habituel de leur secteur d’activité. Cette incommensurabilité a la spécificité de ne pas prendre appui sur un répertoire de valeurs d’ordre supérieur. Notre principale contribution concerne ainsi l’étude d’une stratégie mise en oeuvre par des acteurs puissants pour résister à une catégorisation non souhaitée, ce qui nous permet de souligner le lien entre le statut des acteurs et les stratégies qu’ils ont à leur disposition dans les processus de commensuration.

Une humble aura. Les grandes femmes au sud de Madagascar

somda-illDominique Somda, Une humble aura. Les grandes femmes au sud de Madagascar, FMSH-WP-2014-56, janvier 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Dominique Somda a soutenu sa thèse d’anthropologie en 2009, » Et le réel serait passé.  Le secret de l’esclavage et l’imagination de la société (Anôsy,  Sud-est de Madagascar)  » préparée au Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (Université Paris Ouest Nanterre) sous la direction de Maurice Bloch (London Scholl of Economics). Ses recherches explorent la coexistence contemporaine de la hiérarchie et de l’égalité dans le sud de Madagascar. Elle a effectué un premier séjour postdoctoral à la London Scholl of Economics et enseigné, entant que visiting professor, à l’Université de Pennsylvanie.

Le texte

Ce papier a été écrit à l’occasion d’un séjour en France entre juillet 2012 et mars 2013, dans le cadre d’une bourse post-doctorale Fernand Braudel IFER.

Résumé

Ce texte concerne le pouvoir humble de femmes audacieuses. En Anôsy, au sud-est de Madagascar, les opportunités d’obtenir des positions d’influence se sont multipliées pour les femmes, dans le contexte de la démocratisation et de la globalisation. Pourtant le pouvoir qu’elles acquièrent est toujours ambivalent. Les femmes d’Anôsy partagent avec les descendants d’esclaves une humilité incorporée. L’examen de la trajectoire de deux femmes puissantes suggère que les femmes peuvent devenir de  » grandes femmes  » au prix d’une conversion de la honte en autorité et de l’inversion de certaines valeurs attachées au devenir puissant des hommes ordinaires.

Abstract

This text concerns the humble power of audacious women. In Anôsy (south-east of Madagascar), opportunities to access influent positions may multiply, in the context of democratization and globalization, but the power women gain is always ambivalent. Women in Anôsy share with slave descendants a very embodied humility. The examination of the trajectories of two powerful women suggest that some women can become “great women” if they are able to convert shame into authority and invert some core values attached to the powerfulness of ordinary men.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Sur la translatio de miracles de la Vierge au Moyen Âge

Quelques notes sur les Cantigas de Santa Maria

Cantigas_Santa_Maria

Débora González Martínez, Sur la translatio de miracles de la Vierge au Moyen Âge. Quelques notes sur les Cantigas de Santa Maria, FMSH-WP-2014-57, janvier 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Universidade de Santiago de Compostela & Oxford University. Titulaire d’une maîtrise en Lettres Galiciennes et en Lettres Romanes, elle s’intéresse ensuite à l’écdotique et à l’étude des textes médiévaux. Sa thèse de doctorat, soutenue en 2009, consiste en l’édition critique de l’oeuvre d’un trobador portugais (O cancioneiro de Fernan Fernandez Cogominho, Santiago de Compostela, Verba 69, 2012). De son parcours, on remarquera aussi la participation à différents projets de recherche dans l’USC et la parution d’études sur certaines pièces satiriques et sur les tenços galaïcoportugaises. Elle a commencé ses études sur la littérature religieuse au sein du CESCM, grâce à une bourse post-doctorale de la FMSH. Actuellement, elle travaille au ‘Center for Study of the Cantigas de Santa Maria’ de l’University of Oxford et en collaboration avec l’USC.

Le texte

Boursière Fernand Braudel-IFER incoming en 2013. Stage au Centre d’Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale (CESCM) à Poitiers.

Résumé

Les miracles de la Vierge ont circulé sur tout le territoire chrétien au Moyen Age. D’abord, ils se sont épanouis en latin et plus tard ils ont été traduits dans les différentes langues vernaculaires. Dans le domaine français, on a remarqué la supériorité littéraire et artistique des Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci. Depuis le XIXe siècle, on a lié cette collection française avec la monumentale oeuvre d’Alfonso X, les Cantigas de Santa Maria, en galaïco-portugais.

Abstract

The miracles of the Virgin circulated throughout Christian territory in the Middle Ages. First, they had blossomed in latin and later they were translated into the vernacular languages. In french scope the Gautier de Coinci’s Miracles de Nostre Dame has been noted by their literary and artistic superiority. Since the XIX century this french collection has been related to the monumental work of Alfonso X, the Cantigas de Santa Maria, in galician-portuguese.

Pour télécharger ce document sur HALSHS