Archives de catégorie : Bourses Fernand Braudel

Le design du monde. De McLuhan à Sloterdijk, vers une anthropologie de l’espace en devenir

Vincent Duclos, Le design du monde. De McLuhan à Sloterdijk, vers une anthropologie de l’espace en devenir, FMSH-WP-2015-97, juin 2015.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Vincent Duclos est docteur en anthropologie et chercheur postdoctoral à la chaire Anthropologie etsanté mondiale du Collège d’études mondiales. Il est également chargé de cours à l’université de Montréal. Ses recherches portent sur les relations entre espace, technologie et santé à l’ère de la mondialisationnumérique. Il a mené des recherches de terrain en Inde et en Afrique de l’Ouest, et a publié ses travauxdans plusieurs revues scientifiques, notamment Medicine Anthropology Theory,Face à Face. Regards sur la santé, India Reviewet leJournal of Critical Southern Studies.

L’auteur

Docteur en Etudes Politiques de l’EHESS, Paris, historien de la pensée politique, Andrea Lanza a consacré une partie importante de ses recherches à l’interrogation de l’émergence du premier socialisme français et de son enracinement social dans le Paris de la première moitié du XIXe siècle. Intéressé à comprendre de la société démocratique et de son déploiement historique, il a consacré une autre partie de ses travaux aux débats théoriques du XXe siècle et actuels, avec une attention particulière pour la constellation de penseurs du politique liée aux intuitions de Claude Lefort.

Le texte

Ce texte a été écrit à l’occasion d’une Bourse Fernand Braudel IFER 2014-2015, au sein de la chaire« Anthropologie et santé mondiale » de Vinh Kim Nguyen au Collège d’études mondiales.

Abstract

This Working Paper explores the relationship between space, media, and immunity in the work of Peter Sloterdijk. Modernity, argues Sloterdijk, may best be understood as a vast technical project aimed at compensating for a loss of insurance regarding our position in the world: the loss of a comforting roundness, of a being-inside the whole. What is at stake is therefore to design immune systems that are adapted for the burst and globalized spaces we inhabit. In dialogue with the work of Marshall McLuhan, this WP pays specific attention to our radical immersion in conditioning relations that operate upon us by the outside: in the media.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Un organicisme de la complexité. Notes pour un chapitre sur le socialisme et les sciences naturelles (France, première moitié du XIX e siècle)

Andrea Lanza, Un organicisme de la complexité. Notes pour un chapitre sur le socialisme  et les sciences naturelles  (France, première moitié du XIX e  siècle), FMSH-WP-2015-96, juin 2015.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Dans une perspective d’histoire des idées, ce papier envisage la question des rapports entre la science sociale et les sciences naturelles dans le premier socialisme parisien. Il est tout d’abord question de comprendre l’influence des modèles épistémologiques (approche encyclopédique et approche analogique), pour ensuite interroger les manières de conjuguer compréhension scientifique de la société et action sociale et politique. Le but de ces pages est de mettre en évidence comment , dans les années 1830 et 1840, l’ organicisme dans le champ de l’intelligence de la société est une approche valorisant la complexité.

L’auteur

Docteur en Etudes Politiques de l’EHESS, Paris, historien de la pensée politique, Andrea Lanza a consacré une partie importante de ses recherches à l’interrogation de l’émergence du premier socialisme français et de son enracinement social dans le Paris de la première moitié du XIXe siècle. Intéressé à comprendre de la société démocratique et de son déploiement historique, il a consacré une autre partie de ses travaux aux débats théoriques du XXe siècle et actuels, avec une attention particulière pour la constellation de penseurs du politique liée aux intuitions de Claude Lefort.

Le texte

Ce texte a été écrit à l’occasion d’une Bourse Fernand Braudel IFER, de février à novembre 2013, effectué dans le Département d’histoire de l’Université Paris VIII.

Abstract

In the perspective of the history of ideas, this working paper focuses on the theoretical relationships between the social science and natural science in the context of Parisian early Socialism. This working paper deals with the influence of epistemological models (“encyclopedic” approach and analogical approach) in the first phase of French social science; then, it examines how this context articulate the scientific understanding of society with the social and political action. These pages aim to highlight how the organicistic model, developed in the 1830s and 1840s, assesses the complexity in the field of knowledge of society.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Esprit public et marché éditorial au début de la Première République (1793-1795)

Marco Marin, Esprit public et marché éditorial au début de la Première République (1793-1795), FMSH-WP-2015-94, avril 2015.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

La vente des catéchismes politiques à Nancy et de certains éléments du commerce des pièces de théâtre à Toulouse
L’article se concentre sur la carrière de deux publicistes, Claude Thiébaut (à Nancy) et Hyacinthe Pellet dit Desbarreaux (à Toulouse). Avec la confrontation entre les deux personnages, on veut souligner l’importance des acteurs locaux pour la propagation des principes révolutionnaires mais aussi la confusions qu’il y a entre la sphère publique et celle des intérêts individuels. Dans l’article, on examine aussi les conditions de production et de diffusion des écrits patriotiques avec une approche qui se situe au croisement de l’histoire culturelle, de l’histoire sociale et de l’histoire de l’ édition et de sa commercialisation.

L’auteur

En 2005, Marco Marin a été diplômé à l’Université de Trieste avec un mémoire sur la pensée de Robespierre et, en 2012, il a obtenu un doctorat à l’Institut de Sciences Humaines de Naples. Il a été boursier à l’Institut Benedetto Croce de Naples (2007) et à la FMSH (2013). Maintenant il est boursier SHARM à l’Université de Trieste. Il a publié, en collaboration avec Cesare Vetter, deux volumes des études lexicométriques intitulés La felicità è un’idea nuova in Europa (Le bonheur est un idée neuve en Europe) et plusieurs articles sur l’histoire politique et le lexique de la Révolution française.

Le texte

Ce texte a été écrit en novembre 2013, dans le cadre d’une bourse postdoctorale Fernand Braudel-IFER, dont le séjour a été effectué en 2013.

Abstract

The article is focused on the careers of two publicists, Claude Thiébaut (in Nancy) and Hyacinthe Pellet known as Desbarreaux (in Toulouse).
The comparison between their lives illustrates the importance of some individuals for the propagation of the revolutionary principles away from Paris. It is also useful to explain how, during the French Revolution, some public people could use their position, at the same time, for the public welfare and for their private interests. Moreover, the article examines the condition of the production and the diffusion of the patriotic writings through a perspective based on the cultural history, the social history and the history of the books and their trade.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Analyse hydrométéorologique des crues dans le bassin-versant du Mono en Afrique de l’Ouest avec un modèle conceptuel pluie-débit

Ernest Amoussou, Analyse hydrométéorologique des crues dans le bassin-versant du Mono en Afrique de l’Ouest avec un modèle conceptuel pluie-débit,  FMSH-WP-2015-90, avril 2015.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

La récurrence d’anomalies extrêmes des précipitations entraînant des inondations ou des sécheresses est une composante normale de la variabilité naturelle du climat. Les effets néfastes des inondations ces dernières années ont de fortes incidences socioéconomiques et écologiques et ont entraîné des pertes en vies humaines et des dégâts matériels. La vulnérabilité à ces aléas naturels est élevée en Afrique de l’Ouest et dans le bassin du Mono en particulier, où les populations ont tendance à occuper de plus en plus les zones les plus exposées. L’objectif de cette étude est d’analyser la dynamique hydrométéorologique du bassin et la distribution des crues entrantes au barrage de Nangbéto grâce au modèle hydrologique GR4J au pas de temps quotidien pour apprécier les risques d’inondation dans la basse vallée du fleuve.

Les données utilisées couvrent la période 1961 à 2010. Il s’agit des débits journaliers (m3.s-1), de l’évapotranspiration (mm/jour, calculé selon la méthode FAO) et les précipitations moyennes sur le bassin (mm/jour). Les différentes méthodes d’interpolation spatiale des pluies ont été testées (linéaire, krigeage, cubique, Thiessen, moyenne simple). Le modèle GR4J a servi à la modélisation des crues en amont et en aval du barrage de 1988 à 2010 pour apprécier les effets du barrage.

Les résultats montrent une variation des précipitations marquée par une augmentation des maxima annuels journaliers suivies d’une augmentation de l’ETP. Les débits enregistrés en sortie du barrage de Nangbéto sont équivalents à ceux enregistrés en entrée, en particulier lors de crues, montrant le faible rôle de régulation du barrage et la capacité très réduite de la retenue d’eau. Les maximums annuels de débits entrants au barrage peuvent être modélisés par une distribution des valeurs extrêmes (GEV) de type Fréchet, tandis que ceux mesurés en sortie du barrage suivent une loi GEV de type Weibull (bornée). Le mécanisme dominant de génération des crues dans le bassin est la montée progressive des eaux associée à l’augmentation de la saturation des sols, plutôt que des épisodes isolés de précipitations. L’analyse des débits de crue entre 1988 et 2010 a montré une absence d’augmentation de la magnitude des crues durant cette période. Enfin l’efficacité du modèle GR4J à reproduire les débits de crues a été testée montrant que les crues observées sont bien simulées en période calage. Cependant, des tests de validation sur plusieurs périodes présentant des caractéristiques climatiques différentes montrent une dégradation des critères de performance du modèle au fur et à mesure qu’on s’éloigne de la période de calage, montrant l’instabilité des paramètres du modèle dans le temps. Dans ces conditions, l’utilisation d’un tel modèle pour évaluer les risques futurs de crues serait hasardeuse et il est nécessaire d’envisager d’autres types d’approches.

L’auteur

Enseignant-chercheur en Géographie physique appliquée à l’Université de Parakou (Bénin), titulaire d’une thèse de doctorat unique de l’Université de Bourgogne en 2010 axée sur « Variabilité pluviométrique et dynamique hydro-sédimentaire dans l’hydrosystème Mono-Couffo (Bénin/Togo) ». Membre actif et chercheur au Laboratoire Pierre Pagney : Climat, Eau, Ecosystèmes et Développement (LACEEDE), Université d’Abomey-Calavi. Chargé des cours en : ‘’hydrologie’’, ‘’statistique’’ et ‘’modèles de recherche en sciences environnementales’’. Chargé également de cours en : ‘’Hydroclimatologie’’, ‘’Hydrosphère, géosphère et biosphère’’, ‘’Risques et catastrophes naturels et humains’’, ‘’Impacts des changements climatiques sur la dynamique des eaux de surface’’, ‘’Hydrosystème et bassin versant’’ et ‘’Gestion Intégrée des Ressources en Eau’’. En outre, membre du comité de rédaction de la revue Climat et Développement de l’Université d’Abomey-Calavi.

Le texte

Ce texte a été rédigé dans le cadre d’une bourse Fernand Braudel IFER, du 30 avril au 30 septembre 2012 puis du 15 février au 15 juin 2013, au sein du laboratoire HydroSciences Montpellier (HSM), Université Montpellier2.

Abstract

The recurrence of extreme anomalies of precipitations involving of the floods or the droughts is a normal component of the natural variability of the climate. The harmful effects of the floods these last have strong incidences socio-economic and ecological and involved human losses of life and property damages. The vulnerability with these natural risks is high in West Africa and basin of Mono in particular, where the populations tend to occupy the most exposed zones more and more. The objective is to model the distribution of the risings entering to the dam Nangbeto thanks to hydrological model GR4J with the step of daily time to assess the risks of flood in the low valley of the river.

The data used cover the period 1961 to 2010. They is the daily outputs (m3.s-1), the evapotranspiration (mm/jour, calculated according to method FAO) and average precipitations on the basin (mm/day). The various methods of space interpolation of the rains were tested (linear, cubic, Thiessen, simple average). Model GR4J was useful with modeling of the risings upstream and the stopping of 1988 to 2010 to appreciate the effects of the dam.

The results show a marked variation in rainfall by increasing annual maximum daily followed by an increase in ETP. The rates recorded in output Nangbéto dam are equivalent to those recorded input, especially during floods, showing the weak regulatory role of the dam and the very limited capacity of the reservoir. The annual maximum incoming flow at the dam can be modeled by an extreme value distribution (GEV ) Fréchet-type, while those measured at the outlet of the dam after a GEV law Weibull (bounded). The dominant runoff generation mechanism in the basin is the gradual rising waters associated with increased saturation of the soil, rather than isolated episodes of rainfall. The analysis of flood flows between 1988 and 2010 showed no increase in flood magnitude during this period. Finally the effectiveness of the model to reproduce GR4J flood flows has been tested showing that the observed floods are simulated during calibration. However, validation tests over several periods with different climatic characteristics show a degradation of performance criteria and the model as one moves away from the calibration period, showing the instability of the model parameters in the time. Under these conditions, the use of such a model to assess future risks future flooding is risky and it is necessary to consider alternative approaches.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Construire la résilience au changement climatique par les connaissances locales : le cas des régions montagneuses et des savanes de Côte d’Ivoire

Sadia Chérif, Construire la résilience au changement climatique par les connaissances locales : le cas des régions montagneuses et des savanes de Côte d’Ivoire, FMSH-WP-2014-83, novembre 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

La dépendance agriculture/pluie soumet la productivité agricole aux contraintes climatiques à Man et à Korhogo et limite fortement la recherche de la sécurité alimentaire. Les producteurs adoptent des techniques traditionnelles de minimisation des risques capitales pour l’amélioration de la productivité des sols et des cultures. Partant d’une analyse des pratiques de production anciennes et « nouvelles » présentes dans ces zones et leurs justifications, cette étude fait un plaidoyer en vue d’une incorporation des connaissances traditionnelles aux connaissances scientifiques dont la traduction parfaite reste une augmentation certaine de la capacité adaptative des agriculteurs Dan et Senoufo.

L’auteur

Maitre-Assistant au Département d’Anthropologie et de Sociologie de l’Université Alassane Ouattara,Chérif Sadia est sociologue. Il travaille dans le registre de la perception culturelle du changement climatique et des stratégies adaptatives des petits agriculteurs de Côte d’Ivoire. Ses recherches mettent en exergue les connaissances locales des paysans ivoiriens vivant de l’agriculture pluviale et leur incorporation aux connaissances scientifiques en vue de croitre leur capacité à combattre le changement climatique.

Le texte

Ce texte a été rédigé dans le cadre d’une bourse Fernand Braudel IFER entre janvier et octobre 2013, effectuée au Centre de Recherches d’Histoire Quantitative (CRHQ)

Abstract

The dependence agriculture / rain submits agricultural productivity to climatic constraints in Man and Korhogo and limits strongly search for food safety. Farmers adopt traditional techniques of minimization of the risks for the improvement of the productivity of grounds and cultures. From analyzing for former and present practices and their justifications, this study makes a plea for incorporating traditional knowledge into scientific ones which perfect translation remains real increase of adaptive capacity of Dan and Senoufo farmers.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Ce que révèle le discours des acteurs officiels sur un « au-delà du PIB »

beyondGDP-Thiry3Géraldine Thiry, Léa Sébastien, Tom Bauler, Ce que révèle le discours des acteurs officiels sur un « au-delà du PIB », FMSH-WP-2014-78, novembre 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’objectif d’un « au-delà du PIB » mobilise de nombreux acteurs, aux statuts, objectifs et visions très différents. La diversité, souvent diffuse, d’échelles institutionnelles, d’approches théoriques et de positionnements normatifs vis-à-vis de l’opportunité et des motifs d’un « au-delà du PIB » rend les débats confus, les positionnements peu clairs, et les rapports de force difficilement identifiables. Mais de quoi les débats actuels sont-ils le signe ? Aller « au-delà du PIB » serait-il un objectif rhétorique par défaut, en l’absence de stratégie crédible de sortie de crise ? Constitue-t-il une fenêtre d’opportunité à la mise en débat de questions de société difficilement abordables par ailleurs, et non une fin en soi ? Ou au contraire cristallise-t-il un volontarisme militant, désireux d’amorcer un véritable changement paradigmatique ? Nous tentons de répondre à cette question par l’analyse de discours d’acteurs officiels (politiques, techniciens et administratifs) impliqués et non-impliqués dans la poursuite d’un « au-delà du PIB ». Il ressort qu’au niveau des sphères officielles, les débats sur « un-delà du PIB », s’ils font entrer en ligne de compte de nouveaux enjeux comme le bien-être ou la soutenabilité, ne participent pas à éroder la centralité de la « croissance du PIB». Les débats s’avèrent dominés par une certaine forme de pragmatisme, les intérêts dominants étant centrés sur des contraintes et objectifs de court-terme, dont la croissance économique semble toujours considérée comme un élément indispensable. L’intérêt des acteurs pour de nouveaux indicateurs relève donc plus d’une volonté et/ou d’une nécessité d’adapter les modalités de gestion publique et/ou les politiques publiques à de nouvelles contraintes que d’une remise en question plus fondamentale du modèle productiviste sur lequel les économies sont bâties depuis plus de soixante ans.

Les auteurs

Géraldine Thiry est chercheure post-doctorale au Collège d’Etudes Mondiales (FMSH-Paris), au sein de la Chaire du Prof. Dominique Méda, «Reconversion écologique, travail, emplois et politiques sociales». Après avoir obtenu un diplôme de deuxième cycle en sciences politiques (relations internationales) et deux masters en économie à l’Université Catholique de Louvain (UCL), elle a réalisé un doctorat en sciences économiques (obtenu en mai 2012, à l’UCL). Entre septembre 2012 et décembre 2013,elle a été chercheuse au sein du projet européen FP7 «BRAINPOoL» (BRinging Alternative INdicators into POLicies) à l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Ses principaux domaines de recherche sont les nouveaux indicateurs de richesse, la socio-économie de la quantification, la comptabilité critique et l’économie écologique.

Léa Sébastien est enseignante-chercheure à l’Université Toulouse II, Laboratoire CNRS GEODE depuis 2010. Elle y étudie l’usage politique des indicateurs de développement durable et les conflits environnementaux. Après des études effectuées à l’Université McGill au Canada, elle a terminé une thèse à l’Ecole des Mines en 2006 sur la gouvernance des ressources naturelles, au cours de laquelle elle mit sur pied un modèle d’aide à la négociation environnementale intitulé l’Acteur en 4 Dimensions. Niveau recherche, Léa Sébastien a été chercheure senior à l’Université de Bruxelles de 2008 à 2010 où elle était en charge de projets européens FP7 (POINT ; CEECEC) ; elle a également effectué un post-doctorat en 2007 à l’IFREMER sur les jeux d’acteurs en zones humides. Ses thèmes de recherche touchent particulièrement l’étude des interactions entre rapports sociaux et rapports à la nature, les politiques publiques de l’environnement, les indicateurs de développement durable et la gouvernance territoriale. Auteure de nombreuses publications internationales, elle a notamment réalisé un ouvrage scientifique en 2002 portant sur les potentialités de gestion durable en forêt privée,intitulé : «Forêt cherche propriétaire pour relation durable » (Editions ECOFOR, 2002).

Tom Bauler est professeur à l’Université libre de Bruxelles – ULB (Ingénieur, Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire – IGEAT). Il est titulaire de la Chaire Economie et environnement. Il est également l’auteur de plusieurs publications et associé à de nombreux projets et réseaux de recherche sur les liens entre politique environnementale et économie. Détails sur http://igeat. ulb.ac.be/fr/equipe/details/person/tom-bauler/

Le texte

Ce texte est issu d’une collaboration entre la Chaire du prof. Dominique Méda, « Reconversion écologique, travail, emploi et politiques sociales », l’Université de Toulouse II (Le Mirail) et l’Université Libre de Bruxelles. Géraldine Thiry a bénéficié d’un soutien financier du septième programme-cadre de l’Union européenne (FP7/2007-2013 – MSCA-COFUND) en vertu de la convention de subvention n°245743 – Programme de bourses post-doctorales Braudel-IFER-FMSH, en collaboration avec la Chaire du Prof. Dominique Méda.

Abstract

The idea of going « beyond GDP » attracts more and more actors, whose status, objectives and visions are very different. The diversity of institutional scales, theoretical approaches, and normative positions regarding the opportunity and motives of going “beyond GDP” makes hard to clearly identify the stances of the actors and the power balances dominating the debates. We therefore ask: What do the current debates mean to their actors? Are they a new rhetoric liable to elude a confrontation with the structural problems resulting from the crisis? Are they an opportunity window for launching again societal debates that are hardly raised elsewhere? Or are they a real trigger toward a paradigmatic change, deeply questioning productivism? We try to answer that question by analysing the discourses of official actors (politics, administration, technicians) involved and not involved in “beyond-GDP” initiatives. We show that, at the official level, beyond GDP debates, while they raise new societal issues, do not contribute to erode the central role of economic growth. The debates are dominated by pragmatism, in that dominant interests are focused on short-term constraints and objectives, where GDP growth remains pivotal. The involvement of actors in beyond-GDP debates reveals more a need and/or the willingness to adapt public management and policies to new constraints rather than a critical reflexion on the productivist model on which our economies have been built for more than sixty years.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

“Storytelling” and “History writing” in Seventh-Century Near East

David/Heraclius qui combat le géant Goliath (détail de gravure sur assiette d'argent, VIIe siècle)
David/Heraclius qui combat le géant Goliath (détail de gravure sur assiette d’argent, VIIe siècle)

Maria Conterno, “Storytelling” and “History writing” in Seventh-Century Near East, FMSH-WP-2014-80, september 2014.

Télécharger sur les Archives ouvertes halshs

Abstract

The present paper is a study on the circulation of historiographical material across linguistic, religious and political borders in the seventh-century Near East and Mediterranean. Contrary to other scholars, who have tried to explain the similarities among certain historical texts looking only for shared written sources, the author points out the importance that oral transmission must have had in the circulation of historical information, before and beside written production, and finds evidence for that in eight medieval chronicles written in Greek, Latin, Syriac and Arabic.

The author

Maria Conterno, Department of History, University of Ghent (Belgium), BA and MA, University of Padua; Ph.D., Istituto Italiano di Scienze Umane (Florence), works primarily on the interactions among Greek, Syriac and Christian Arabic cultures in Late Antiquity and Byzantium. Her doctoral dissertation, currently in print, is focused on the Oriental sources of Theophanes Confessor’s Chronographia. After a research stay in the United States (Princeton, Seeger Center for Hellenic Studies), and in Paris (“boursière Fernand Braudel”, Labex RESMED), she now works at the University of Ghent within a project on Late Antique historiography, conducting a research on the reception of Greek ecclesiastical histories in Syriac and Christian Arabic historiography.

The text

This text was written in the frame of a Fernand Braudel IFER Fellow ship, February-October 2013.

Résumé

Cet article présente une étude sur la circulation des matériaux historiographiques à travers les frontières linguistiques, religieuses et politiques au Proche-Orient et à travers la Méditerranée au septième siècle. Les similarités que l’on observe entre certains textes historiques ont toujours été expliquées par l’utilisation de la même source écrite, mais l’auteur fait ici remarquer que la transmission orale devait aussi jouer un rôle très important dans la circulation des informations historiques, avant et à côté de la production écrite. On en trouve notamment des traces dans huit chroniques médiévales écrites en grec, latin, syriaque et arabe.

 

La stratégie anti-terroriste pakistanaise et ses implications pour la sécurité nationale, régionale et internationale

Pakistani_forces_-_Flickr_-_Al_Jazeera_EnglishNaeem Ahmed, Pakistan’s Counterterrorism strategy and its Implications for domestic, regional and international security, FMSH-WP-2014-59, january 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Naeem Ahmed est professeur assistant au Département de relations internationales, Univerité de Karachi, Pakistan.

Le texte

Ce texte a été écrit en octobre 2013, dans le cadre d’une bourse postdoctorale Fernand Braudel IFER.

Résumé

Cette étude porte un regard critique sur la stratégie contre-terroriste du Pakistan adoptée après les attentats du 11 septembre, dans la mesure où elle a été inefficace, voire contre-productive. Elle n’a pu déloger les réseaux terroristes des groups jihadistes et extrémistes basés au Pakistan, qui ont aussi des liens avec al Qaeda. L’évaluation de la stratégie contre-terroriste pakistanaise porte donc aussi attention aux divers facteurs qui ont contribué à son inefficacité. Les conséquences de cet échec sur la sécurité nationale, régionale et internationale sont également analysés. En conclusion, l’étude souligne la nécessité de formuler enfin une stratégie efficace pour vaincre le terrorisme.

Abstract

The paper critically examines Pakistan’s counterterrorism strategy, which it adopted after the 9/11 incident, by arguing that it has proved ineffective and counter-productive to uproot the terrorist network of Pakistan-based militant Jihadi and extremist groups, which also have links with Al-Qaeda. In this respect, the paper, besides defining and assessing Pakistan’s counterterrorism strategy, also analyzes various factors which have contributed to the inefficacy of the country’s counterterrorism strategy. Moreover, the paper also analyzes implications of the ineffectiveness of Pakistan’s counterterrorism strategy for domestic, regional and international security. In the concluding analysis, the paper emphasizes upon the need of formulating an effective counterterrorism strategy of Pakistan.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

 

Une humble aura. Les grandes femmes au sud de Madagascar

somda-illDominique Somda, Une humble aura. Les grandes femmes au sud de Madagascar, FMSH-WP-2014-56, janvier 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Dominique Somda a soutenu sa thèse d’anthropologie en 2009, » Et le réel serait passé.  Le secret de l’esclavage et l’imagination de la société (Anôsy,  Sud-est de Madagascar)  » préparée au Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (Université Paris Ouest Nanterre) sous la direction de Maurice Bloch (London Scholl of Economics). Ses recherches explorent la coexistence contemporaine de la hiérarchie et de l’égalité dans le sud de Madagascar. Elle a effectué un premier séjour postdoctoral à la London Scholl of Economics et enseigné, entant que visiting professor, à l’Université de Pennsylvanie.

Le texte

Ce papier a été écrit à l’occasion d’un séjour en France entre juillet 2012 et mars 2013, dans le cadre d’une bourse post-doctorale Fernand Braudel IFER.

Résumé

Ce texte concerne le pouvoir humble de femmes audacieuses. En Anôsy, au sud-est de Madagascar, les opportunités d’obtenir des positions d’influence se sont multipliées pour les femmes, dans le contexte de la démocratisation et de la globalisation. Pourtant le pouvoir qu’elles acquièrent est toujours ambivalent. Les femmes d’Anôsy partagent avec les descendants d’esclaves une humilité incorporée. L’examen de la trajectoire de deux femmes puissantes suggère que les femmes peuvent devenir de  » grandes femmes  » au prix d’une conversion de la honte en autorité et de l’inversion de certaines valeurs attachées au devenir puissant des hommes ordinaires.

Abstract

This text concerns the humble power of audacious women. In Anôsy (south-east of Madagascar), opportunities to access influent positions may multiply, in the context of democratization and globalization, but the power women gain is always ambivalent. Women in Anôsy share with slave descendants a very embodied humility. The examination of the trajectories of two powerful women suggest that some women can become “great women” if they are able to convert shame into authority and invert some core values attached to the powerfulness of ordinary men.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Sur la translatio de miracles de la Vierge au Moyen Âge

Quelques notes sur les Cantigas de Santa Maria

Cantigas_Santa_Maria

Débora González Martínez, Sur la translatio de miracles de la Vierge au Moyen Âge. Quelques notes sur les Cantigas de Santa Maria, FMSH-WP-2014-57, janvier 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Universidade de Santiago de Compostela & Oxford University. Titulaire d’une maîtrise en Lettres Galiciennes et en Lettres Romanes, elle s’intéresse ensuite à l’écdotique et à l’étude des textes médiévaux. Sa thèse de doctorat, soutenue en 2009, consiste en l’édition critique de l’oeuvre d’un trobador portugais (O cancioneiro de Fernan Fernandez Cogominho, Santiago de Compostela, Verba 69, 2012). De son parcours, on remarquera aussi la participation à différents projets de recherche dans l’USC et la parution d’études sur certaines pièces satiriques et sur les tenços galaïcoportugaises. Elle a commencé ses études sur la littérature religieuse au sein du CESCM, grâce à une bourse post-doctorale de la FMSH. Actuellement, elle travaille au ‘Center for Study of the Cantigas de Santa Maria’ de l’University of Oxford et en collaboration avec l’USC.

Le texte

Boursière Fernand Braudel-IFER incoming en 2013. Stage au Centre d’Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale (CESCM) à Poitiers.

Résumé

Les miracles de la Vierge ont circulé sur tout le territoire chrétien au Moyen Age. D’abord, ils se sont épanouis en latin et plus tard ils ont été traduits dans les différentes langues vernaculaires. Dans le domaine français, on a remarqué la supériorité littéraire et artistique des Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci. Depuis le XIXe siècle, on a lié cette collection française avec la monumentale oeuvre d’Alfonso X, les Cantigas de Santa Maria, en galaïco-portugais.

Abstract

The miracles of the Virgin circulated throughout Christian territory in the Middle Ages. First, they had blossomed in latin and later they were translated into the vernacular languages. In french scope the Gautier de Coinci’s Miracles de Nostre Dame has been noted by their literary and artistic superiority. Since the XIX century this french collection has been related to the monumental work of Alfonso X, the Cantigas de Santa Maria, in galician-portuguese.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Histoire, conscience historique et devenir de l’Afrique : revisiter l’historiographie diopienne

Afrique-DiopAnatole Fogou, Histoire, conscience historique et devenir de l’Afrique : revisiter l’historiographie diopienne, FMSH-WP-2014-60, janvier 2014.

L’auteur

L’auteur est chargé de cours au Département de philosophie de l’Ecole Normale Supérieure de l’Université de Maroua (Cameroun). Il y enseigne l’histoire de la philosophie moderne, la philosophie morale et politique et la philosophie du droit. Il s’intéresse aux questions de gouvernance en Afrique, en lien avec les héritages de la colonisation et de la décolonisation, de justice globale et de justice ethnoculturelle, d’identités, d’éthique et de bioéthique, en étant à la fois attentif à l’évolution des débats philosophiques sur ces différentes questions et à la manière dont elles servent (ou pourraient servir) à questionner les situations concrètes, en Afrique et ailleurs. Contact : fogou_ana@yahoo.fr

Le texte

Ce texte a été écrit en septembre 2013, dans le cadre d’une bourse postdoctorale Fernand Braudel IFER, dont le séjour a été effectué à la MESHS de Lille.

Résumé

Cet article se propose de revisiter l’historiographie de C. A. Diop qui s’insère dans le débat sur une philosophie spéculative de l’histoire, tel qu’il a été inauguré par Hegel et tel qu’il se poursuit encore de nos jours. En effet, les prises de positions de cet auteur sur les fonctions de l’histoire et de la conscience historique amènent à s’interroger sur leur capacité à servir de socle éthique au développement de l’Afrique.

Abstract

This paper intends to revisit Cheikh Anta Diop’s historiography which fits into the debate on a speculative philosophy of history namely; world history of reason, such as it was propounded by Hegel and as it still continues nowadays. Our objectives is to discuss Diop’s statements on the functions of history and the historic consciousness. precisely, Our aim is to interrogate their capacities to serve as ethical base for the African development.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Slavery in the City? Travelling hierarchies among West African Migrants in the cities of Paris and Bamako

direction-BamakoWorking paper par Lotte Pelckmans dans le cadre d’une Bourse Fernand Braudel IFER (Incoming), Slavery in the City? Travelling hierarchies among West African Migrants in the cities of Paris and Bamako, FMSH-WP-2013-38, août 2013.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Dr. Lotte Pelckmans a étudié l’anthropologie à l’Université de Leiden (Pays-Bas) a travers des thématiques comme les migrations, identités, multiculturalisme, hiérarchies sociales et relations de pouvoir en Afrique de l’ouest. Sa thèse décrit les relations entre mobilité et émancipation des descendants d’esclaves en milieu peul au Mali Central. Recrutée par l’Université de Nijmegen (Pays-Bas) de 2010 à 2011, Lotte Pelckmans a donné des cours sur les méthodes ethnographiques et les relations entre identité et mobilité. Apres un séjour comme post doctorante au CEAF (EHESS – Paris) sur les mouvements anti-esclavagistes en Afrique de l’Ouest (Mali, Mauritanie, Niger), elle travaille maintenant sur les liens entre medias sociaux et activisme dans plusieurs pays en Afrique centrale.

Abstract

“Moving memories of slavery” are those memories of internal African slavery that move with West African migrants to urban areas. Different types of mobility towards and within urban contexts can be considered as non-discursive, embodied forms of ‘memory work’ of slavery. The focus is on how Fule (and Soninke) migrants in Bamako and Paris ‘move with’ or ‘move back into’ slave status on specific moments in space and time. Urbanization is thus not always the process par excellence for (slave) emancipation.

Keywords

memory, migration, slavery, cities, Soninke, peul, Mali, Paris

L’esclavage dans la cité : hiérarchies itinérantes entre migrants ouest-africains dans les villes de Paris et Bamako

Résumé

Cet article met en lien la mobilité des migrants issus des sociétés fortement stratifiée avec la mémoire de l’esclavage interne en Afrique de l’Ouest. Une typologies des formes de mobilités considère la mobilité vers et au sein de la ville comme un ‘travail de mémoire’ de l’esclavage de façon non-discursive et incorporée. Le papier porte sur la manière dont les migrants Peuls (et Soninke) se déplacent avec leur statut social d’esclave dans les villes de Bamako et Paris. La vie urbaine n’est donc pas toujours le processus par excellence pour une éventuelle émancipation.

Mots-clefs

mémoire, migration, esclavage, villes, Soninke, Fulani, Mali, Paris

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Inaccessible Normative Pluralism and Human Rights in Afghanistan

Antonio De Lauri, Inaccessible Normative Pluralism and Human Rights in Afghanistan, FMSHWP-2012-21, september 2012.

Download the Paper/Télécharger le Working Paper depuis HALSHS (pdf)

L’auteur

Antonio De Lauri a obtenu un doctorat en anthropologie en 2010 à l’université Milano Bicocca. Il a été visiting scholar à la Columbia University (New York) et postodoctoral Fellow à la Fondation Maison des sciences de l’homme dans le programme Fernand Braudel International Fellowships for Experienced Researchers (2012).

Récemment il a été nommé Rechtskulturen Fellow auprès du Forum Transregionale Studien (Institute for Advanced Studies et Université Humboldt, Berlin). Depuis 2005, dans le cadre de ses études doctorales et postdoctorales, il conduit de longues périodes de recherche en Afghanistan au cours desquelles il observe le travail des juges et des procureurs dans les institutions judiciaires de Kaboul. La recherche ethnographique l’a conduit dans les tribunaux, dans les bureaux des procureurs, dans ceux du Ministère de la Justice et au siège des organisations internationales à Kaboul ainsi qu’au domicile des membres des jirga et shura. Les thématiques sur lesquelles il travaille comprennent le  pluralisme juridique, l’intervention humanitaire, les conflits, les droits de l’homme, la pratique judiciaire.

Le texte

Ce texte a été écrit dans le cadre d’une bourse Fernand Braudel IFER, dont a bénéficié l’auteur entre le 1er  février et le 31 octobre 2012. L’auteur a été hébergé à la Maison Suger. Il a en outre été affilié au Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC) et à l’Institute des Sciences Sociales du Politique (ISP), Nanterre.

Abstract

In anthropological and legal literature, the phenomenon termed ‘legal pluralism’ has been interpreted as a co-presence of legal orders which act in relation to their own ‘levels’ of referring ‘fields’. The Afghan normative network is generally described in terms of pluralism, where different normative systems coexist: such as customs, shari’a (Islamic law), state laws and principles deriving from international standard of rights (e.g., human rights). In this article I abandon the neutral category of legal pluralism in order to bring forward a hypothesis of an inaccessible normative pluralism as a key concept in order to capture the structural injustices, of which Afghans are victims. Globally, the debates concerning the diffusion and application of human rights develop at the same time ideologically, politically and  pragmatically. Today in Afghanistan these levels are expressed in all their complexity and ambivalence; it is therefore particularly significant to closely observe the work done by the Afghanistan Independent Human Rights Commission. Starting with my research fieldwork in Afghanistan (2005-2012) – where I studied judicial practices in the courts of Kabul, developing a reflection which weaves the spread of human rights with the themes of injustice and inaccessibility – I argue in this article the urgency and the necessity to concentrate on the contingent dimension of (in)justice.

Keywords

Afghanistan; normative pluralism; human rights; access to justice

L’inaccessible pluralisme normatif et les droits de l’homme en Afghanistan

Résumé

Dans la littérature anthropologique et juridique le phénomène appelé « pluralisme juridique » est interprété comme une co-présence des ordres juridique qui agissent dans le même contexte social. Le système  juridique afghan est généralement décrit comme un pluralisme juridique dans lequel différents systèmes de réglementation cohabitent : les pratiques coutumières, la charia (loi islamique), les lois de l’état et les principes dérivés à partir de normes internationales du droit (par exemple les droits de l’homme). Dans cet article, je renonce à la catégorie neutre de « pluralisme juridique » en faveur de l’hypothèse d’un pluralisme normatif inaccessible comme concept clé pour la compréhension des injustices structurelles dont les Afghans sont victimes. De mon travail de recherche sur le terrain en Afghanistan (2005-2012) – au cours duquel j’ai étudié les pratiques judicaires dans les tribunaux de Kaboul, en développant une réflexion qui relie les thèmes des droits de l’homme avec ceux des injustices et de l’inaccessibilité – je soutiens, dans cet article, l’urgence et la nécessité de mettre l’accent sur la dimension contingente de l’(in)justice.

Mots-clés

Afghanistan, pluralisme normatif, droits de l’homme, accès à la justice

Download the Paper/Télécharger le Working Paper depuis HALSHS (pdf)