Archives par mot-clé : mort

Les dépôts alimentaires dans les tombes d’Anatolie centrale au IIe millénaire av. J.-C.

Julie Patrier, Les dépôts alimentaires dans les tombes d ’Anatolie centrale au IIe millénaire av. J.-C., FMSH-WP-2015-103, 2015.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

La mort est une des préoccupations des populations du Proche-Orient ancien, notamment la question de la vie après la mort. Ainsi, des rites funéraires ont été mis en place pour faciliter le passage entre le monde des vivants et celui des morts. Ces rites comportent plu-sieurs séquences et peuvent être appréhendés à différents niveaux, notamment celui des offrandes alimentaires qui y prennent place. L’ objet de cet article est d’ étudier les dépôts alimentaires que l’ on met au jour en contexte funéraire (céramiques et ossements d’animaux) pour l’Anatolie du IIe millénaire av. J.-C. et de voir comment ces derniers peuvent être interprétés.

L’auteur

Julie Patrier est titulaire, depuis avril 2011, d’un doctorat en archéologie du Proche-Orient ancien. Réalisée en cotutelle entre l’université de Strasbourg (dir. : Pr. D. Beyer) et l’Università Ca’Foscari de Venise (dir. : Pr. L. Milano), cette thèse avait pour titre Conservation et stockage des denrées alimentaires en Anatolie centrale au IIe  millénaire av. J.-C. Elle travaille de manière générale sur l’alimentation mais aussi sur la glyptique, sujets sur lesquels elle a déjà publié de nombreux articles. Elle a aussi participé à une dizaine de missions en France et en Orient (en Syrie et en Turquie).
Elle est membre de l’ANR ARCHIBAB, UMR 7192, Collège de France.

Le texte

Ce texte a été rédigé grâce au soutien de la bourse Fernand Braudel-IFER outgoing lors de mon séjour à l’Eberhard-Karls Universität de Tübingen, de mai 2013 à janvier 2014.

Abstract

Death is one of the chief concerns of the populations of the ancient Near East, including the question of life after death. Accordingly, funeral rites were established to ease the passage between the world of the living and the world of the dead. These rituals entail several sequences and can be viewed on various levels, including the food offerings that occurred. The purpose of this article is to study food deposits that are brought to light in funerary context (ceramics and animal bones) in the 2nd millennium Anatolia and to see how they can be interpreted.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Exiliance : condition et conscience

exil1Working paper d’Alexis Nuselovici (Nouss) est professeur de littérature générale et comparée à l’Université d’Aix-Marseille, FMSH-WP-2013-44, septembre 2013.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Alexis Nuselovici (Nouss) est professeur de littérature générale et comparée à l’Université d’Aix-Marseille. Il a jusque récemment occupé le poste de Chair of Modern Cultural Studies à l’Université de Cardiff (Royaume-Uni) et a enseigné auparavant à l’Université de Montréal. Il a été professeur invité au Brésil, en Turquie, en Espagne et en France. Directeur ou membre de plusieurs équipes de recherche internationales, il est responsable du séminaire « L’expérience de l’exil » au Collège d’études mondiales. Il a publié une dizaine de livres dont Plaidoyer pour un monde métis (2005) et Paul Celan. Les lieux d’un déplacement (2010).

Résumé

Noyau existentiel commun à toutes les expériences de sujets migrants, quelles que soient les époques, les cultures et les circonstances qui les accueillent ou les suscitent, l’exiliance se décline en condition et conscience, les deux pouvant ne pas coïncider : se sentir en exil sans l’être concrètement ; l’être concrètement sans se sentir en exil. L’analyse de ce phénomène dans sa dimension éthique est menée, entre autres, à partir du roman L’Amérique de Kafka avant d’être poursuivie quant à la question de la représentation de l’expérience exilique ainsi que de son rapport à la mort.

Mots-clefs

exil, exiliance, éthique, représentation, mort, Kafka

Exiliance : Condition and Consciousness

Abstract

As an existential core in the experience lived by all migrants, whatever the historical and cultural circumstances are, exiliance is both a condition and a consciousness. However, they may not be in sync: one could feel in exile without really be exiled or one could be exiled without feeling it. Among other sources, Kafla’s America provides the material to study this phenomenon in its ethical dimension. Other issues to be addressed are the representation of exilic experience and the link between death and exile.

Keywords

exile, exiliance, ethics, representation, death, Kafka

Pour télécharger ce document sur HALSHS