Archives par mot-clé : musique

Bwεni, un mot pour dire ce qu’implique être griot chez les Bwaba

Camille Devineau, Bwεni, un mot pour dire ce qu’implique être griot chez les Bwaba, FMSH-WP-2016-114, septembre 2016.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

En langue bwamu, bwεni est un terme polysémique. Il signifie « frapper en émettant un son », mais désigne également les baguettes utilisées pour jouer sur les instruments des griots. À travers ses différentes significations, on accède à ce « qu’ être griots » implique chez les Bwaba : rapports entre groupes sociaux, codes de conduite, relations aux génies et aux ancêtres. À mi-chemin entre le rapport de terrain et l’article scientifique, ce texte présente une partie de mes travaux de thèse réalisés notamment grâce au financement du prix Ariane Deluz.

L’auteur

Camille Devineau est doctorante en anthropologie, spécialisée en ethnomusicologie et anthropologie de la danse à l’université de Paris-Ouest Nanterre La Défense. Après une licence en musicologique classique, elle se forme à une approche anthropologique ainsi qu’à l’étude de la danse, au cours d’un master (entre les universités de Paris 8 et Paris-Ouest Nanterre La Défense) avant d’entreprendre une recherche doctorale sur un rituel de masque chez les Bwaba du Burkina Faso. Ses travaux portent sur la conception de la musique et de la danse et leur l’implication dans le fonctionnement rituel et social.

Le texte

L’auteur a obtenu le prix Ariane Deluz en 2014.

Abstract

In Bwamu language, bwεni is a polysemous term. It signifies «to hit and produce a sound», but also refers to the sticks griots use to play on their instruments. Its various meanings reveal what «being a griot» among the Bwaba implies: relations between social groups, codes of conduct, a special relationship to genies and ancestors. Halfway between a field report and the scientific article, this text presents some aspects of the doctoral research I was able to carry out thanks to the Ariane Deluz prize.

Download on Open Archives halshs

Verdi, Wagner, and Politics in Opera. Bicentennial Ruminations

MitchelcohenRicardUrgelOpera
« Opera » par Ricard Urgel

Working paper de Mitchell Cohen, professeur de sciences politiques au Bernard Baruch College et à la Graduate School de l’Université de New York, Verdi, Wagner, and Politics in Opera. Bicentennial Ruminations. FMSH-PP-2012-05, mai 2013.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

The author

Mitchell Cohen is completing a book on Politics and the Birth of Opera and is professor of political science at Bernard Baruch College and the Graduate School of the City University of New York. He was co-editor of Dissent Magazine from 1991-2009 and among his books is The Wager of Lucien Goldmann (Princeton University Press).

Abstract

This paper is composed of a series of reflections on some aspects of the relation between politics and opera. It focuses on Verdi and Wagner. This year marks the bicentenary of both composers and Mitchell Cohen, a professor of political science at the City University of New York compares the political ideas in operas (and in other writings) by both composers. Both men are identified with nationalism, but their nationalisms were radically different.

Keywords

Verdi, Wagner, bicentenary, opera, politics, nationalism

Verdi, Wagner, Politique et Opéra. Ruminations bicentenaires

Résumé

Cet article est composé d’une série de réflexions concernant quelques aspects de la relation entre la politique et l’opéra. Il se focalise sur les compositeurs Verdi et Wagner dont on fête le bicentenaire cette année. Mitchell Cohen en tant que  professeur de science politique à la CUNY, compare les idées politiques des opéras et d’autres écrits de deux compositeurs. Malgré le fait que les deux s’identifient au nationalisme, leur pensée représente des formes de nationalisme radicalement différentes.

Mots-clés

Verdi, Wagner, bicentenaire, opéra, politique, nationalisme

Pour télécharger ce document sur HALSHS