Archives par mot-clé : richesse

Who Wins in the Indian Parliament Election? Criminals, Wealthy or Incumbents

India-Parliament
India-Parliament

Palanigounder Duraisamy, Who Wins in the Indian Parliament Election? Criminals, Wealthy or Incumbents, FMSH-WP-2014-75, august 2014.

Télécharger sur les Archives ouvertes halshs

Résumé

L’analyse porte sur le statut des candidats qui se présentent aux élections en Inde et leur chance de réussite, selon qu’ils ont un casier judiciaire rempli, leur fortune personnelle, et le fait qu’ils soient des candidats sortants. L’étude porte sur l’élection législative nationale de 2009 et s’appuie sur un échantillon de 8070 candidats dans 543 circonscriptions. L’analyse descriptive et économétrique révèle une forte corrélation entre la fortune du candidat, son casier judiciaire et le fait qu’il soit, ou non, sortant. Ceux qui ont le plus de chances d’être élus sont les plus fortunés; ce sont ceux aussi les candidats qui ont eu le plus affaire à la justice. Les candidats sortants qui appartiennent au parti au pouvoir dans l’Etat concerné par l’élection ont également plus de chances de l’emporter. Même si le fait d’être un «criminel» diminue les probabilités de réussite, le fait d’être un candidat sortant est un facteur de réussite plus grand que celui d’avoir un casier judiciaire chargé ou de la fortune.

The author

Professor P. Duraisamy, Ph.D., Economic sciences, Paris-Sorbonne. Head of the Department of Econometrics, University of Madras, Chennai, India and Director, Planning and Development, University of Madras.

The text

Most part of the work was completed during the author’s visit to the Foundation Maison des Sciences de l’Home during June 2013. He is thankful to FMSH for the fellowship support and grateful to Professor Max-Jean Zins and Professor Bertrand Lemennicer for valuable comments and discussions. The views expressed in the paper are the author’s and neither the organisations nor the individuals are responsible.

Abstract

The study examines the impact of criminal charges, wealth, incumbency status of the candidates and the party on their chances of winning and vote share in the Indian parliamentary elections 2009 using candidate level information on 8070 contestants from 543 constituencies. The descriptive and econometric analyses of the data reveal that there is a strong association between wealth, criminal charges and incumbency status of the candidates and the electoral outcomes. Wealthy incumbent candidates had higher chances of winning the election and these candidates also seem to be facing criminal charges. The incumbent candidates belonging to the state ruling party had higher chances of winning and increasing their vote share. Though criminal charges depress the chance of winning and vote share, the incumbency effects, particularly the party incumbency, has a bigger effect than criminality and wealth status.

Télécharger sur les Archives ouvertes halshs

Redéfinir le progrès à la lumière de la crise écologique

Dominique Méda, Redéfinir le progrès à la lumière de la crise écologique, FMSH-WP-2012-22, octobre 2012.

Télécharger le Working Paper depuis HALSHS (pdf)

English translation here : Dominique Méda, Redefining Progress in Light of the Ecological Crisis, FMSH-WP-2012-25, décembre 2012.

L’auteur

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure et de l’École Nationale d’Administration, agrégée de philosophie. Elle est actuellement Professeure de sociologie à l’Université Paris Dauphine et auteur notamment de Le Travail. Une valeur en voie de disparition ? ; Qu’est-ce que la richesse ? ; Le Temps des femmes. Pour un nouveau partage des rôles. Elle a collaboré à plusieurs ouvrages sur les politiques sociales.

Le texte

"Damien Lawson speaking on climate emergency action", par Takver, licence CC (http://www.flickr.com/photos/takver/3622618796/)

Ce texte est un extrait de la conférence prononcée le 2 octobre à l’occasion de l’ouverture de la chaire « Reconversion écologique, travail, emploi, politiques sociales » du Collège d’études Mondiales, en lien avec l’Université Paris-Dauphine. Il s’agit d’une première version du texte qui sera publié sous forme d’ouvrage au premier trimestre 2013. L’auteur remercie Michel Wieviorka, les membres du Forum pour d’autres indicateurs de richesse et du séminaire « Politiques de la prospérité durable » ainsi que l’Institut Veblen qui a assuré entre autres, la traduction en anglais de ce document, qui est aussi publié sous la forme d’une note de l’Institut.

Résumé

Le texte constitue un extrait de la conférence inaugurale de la Chaire  » Reconversion écologique, travail, emploi, politiques sociales  » du Collège d’études mondiales, mise en place par la Fondation Maison des sciences de l’homme en coopération avec l’Université Paris Dauphine. Même si elles n’aiment pas dépendre des hypothèses ou des résultats de recherche des sciences de la Nature, les sciences humaines et sociales sont aujourd’hui mises au défi de penser les transformations radicales que nous révèlent celles-ci : d’abord pour comprendre comment l’homme a pu se muer en véritable agent géologique capable de détruire le caractère habitable de la planète, ensuite pour savoir dans quelle mesure nous pouvons faire confiance aux disciplines traditionnelles pour dessiner les contours du monde que nous voulons, enfin pour éclairer les voies de résolution de ce qui est bien plus qu’une crise. Le texte revient sur les raisons qui ont fait de la production le principal lieu d’expression de nos sociétés et du Produit Intérieur Brut leur principal critère de performance avant de s’interroger sur les enjeux du développement d’autres manières de représenter  » ce qui compte « .

Mots-Clés

écologie, comptabilité environnementale, Produit intérieur brut, progrès, richesse

Télécharger le Working Paper depuis HALSHS (pdf)