Sur la translatio de miracles de la Vierge au Moyen Âge

Quelques notes sur les Cantigas de Santa Maria

Cantigas_Santa_Maria

Débora González Martínez, Sur la translatio de miracles de la Vierge au Moyen Âge. Quelques notes sur les Cantigas de Santa Maria, FMSH-WP-2014-57, janvier 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Universidade de Santiago de Compostela & Oxford University. Titulaire d’une maîtrise en Lettres Galiciennes et en Lettres Romanes, elle s’intéresse ensuite à l’écdotique et à l’étude des textes médiévaux. Sa thèse de doctorat, soutenue en 2009, consiste en l’édition critique de l’oeuvre d’un trobador portugais (O cancioneiro de Fernan Fernandez Cogominho, Santiago de Compostela, Verba 69, 2012). De son parcours, on remarquera aussi la participation à différents projets de recherche dans l’USC et la parution d’études sur certaines pièces satiriques et sur les tenços galaïcoportugaises. Elle a commencé ses études sur la littérature religieuse au sein du CESCM, grâce à une bourse post-doctorale de la FMSH. Actuellement, elle travaille au ‘Center for Study of the Cantigas de Santa Maria’ de l’University of Oxford et en collaboration avec l’USC.

Le texte

Boursière Fernand Braudel-IFER incoming en 2013. Stage au Centre d’Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale (CESCM) à Poitiers.

Résumé

Les miracles de la Vierge ont circulé sur tout le territoire chrétien au Moyen Age. D’abord, ils se sont épanouis en latin et plus tard ils ont été traduits dans les différentes langues vernaculaires. Dans le domaine français, on a remarqué la supériorité littéraire et artistique des Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci. Depuis le XIXe siècle, on a lié cette collection française avec la monumentale oeuvre d’Alfonso X, les Cantigas de Santa Maria, en galaïco-portugais.

Abstract

The miracles of the Virgin circulated throughout Christian territory in the Middle Ages. First, they had blossomed in latin and later they were translated into the vernacular languages. In french scope the Gautier de Coinci’s Miracles de Nostre Dame has been noted by their literary and artistic superiority. Since the XIX century this french collection has been related to the monumental work of Alfonso X, the Cantigas de Santa Maria, in galician-portuguese.

Pour télécharger ce document sur HALSHS


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.