Mars 2012 : Un an après Fukushima, le Japon entre catastrophes et résilience

Jean-François Sabouret

Jean-François Sabouret

Sociologue, spécialiste du Japon contemporain, Directeur de recherche au CNRS et directeur du Réseau Asie et Pacifique – Imasie (FMSH-CNRS).

Il a publié en janvier 2011: Japon, la fabrique des futurs, CNRS Éditions.

Pour télécharger ce document.

Résumé

Le séisme et le tsunami du 11 mars au Japon qui ont causé la mort ou la disparition de plus de 19 000 personnes, ont joué le rôle d’un révélateur d’une vaste crise sociale qui, tel un feu, ne cherchait qu’une bonne occasion de se développer : crise de l’emploi, crise de l’innovation technologique, crise de la compétitivité, crise de la natalité, crise de l’abandon des personnes âgées, crise de confiance à l’égard du monde politique et à l’égard des médias officiels. Pourtant le Japon des grandes entreprises et de la finance, saura-t-il se souvenir de ce qu’il doit au peuple japonais au travail depuis 1945, peuple quasi exemplaire, ou bien, en investissant ailleurs à l’étranger, fera-t-il le choix de l’abandonner à tous les désespoirs et autres démons dont on sait, par le passé, où ils ont mené le Japon. Nous faisons le pari optimiste d’un nouveau « new deal » entre le Japon des classes moyennes et le monde des entrepreneurs.

Mots-clefs

Fukushima, séisme, tsunami, politique japonaise, Tôhoku, reconstruction du Tôhoku, nucléaire au Japon, crise économique japonaise

Abstract

The earthquake and tsunami that struck Japan on March 11, causing the death or disappearance of more than 19,000 people, have unveiled a large social crisis that was waiting to spread like wild fire: the crises of employment, technological innovation, competitiveness, birth, abandonment of the elderly, confidence in the world of politics and medial officials. However, will Japan’s big companies and finance remember what they owe to the Japanese people, who have been working since 1945, people of somewhat exemplary quality? Or in investing abroad, will the country choose to abandon its people in despair and to feed them to the demons, of which have plagued its past. We are betting on an optimistic new ‘new deal’ between Japan’s middle classes and the world of businessmen and women.

Keyword

Fukushima, earthquake, tsunami, Japanese politics, Tohoku, Tohoku reconstruction, nuclear in Japan, Japanese economic crisis.

Pour télécharger ce document.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.