Villes sous contrôle. Parlements français, chancelleries espagnoles et ordre public à l’époque moderne : une étude comparative

Lourdes Amigo Vázquez, Villes sous contrôle. Parlements français, chancelleries espagnoles et ordre public à l’époque moderne : une étude comparative, FMSH-WP-2018-134, mars 2018

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’étude des monarchies française et espagnole pendant l’époque moderne est riche en possibles éléments de comparaison. Dans le domaine de l’administration provinciale les similitudes ne manquent pas entre d’une part Parlements et Conseils Souverains en France et d’autre part Chancelleries et Audiences en Castille. Il est certain que le pouvoir politique des Parlements fut supérieur à celui des Chancelleries mais les uns et les autres étaient à la fois des tribunaux supérieurs de justice et des institutions aux vastes attributions administratives. Leurs compétences étaient considérables dans leurs villes de résidence, où l’un de leurs principaux domaines d’activité était l’ordre public. Par ce biais les cours disposaient de puissants mécanismes de domination politique et de maintien de l’ordre social.

L’auteur

Lourdes Amigo est docteure en histoire de l’Université de Valladolid et spécialiste de l’Époque Moderne. Ses axes principaux de recherche sont d’une part, la fête, la religiosité collective et la représentation du pouvoir et de l’autre, la justice, l’ordre public et la police. Une bourse postdoctorale Fernand Braudel au Centre de Recherches Historiques de Paris lui a permis de développer de nouvelles perspectives quant à ce deuxième axe. Dans sa bibliographie figurent en particulier : ¡A la plaza! Regocijos taurinos en el Valladolid de los siglos XVII y XVIII, Séville, 2010 ; « Valladolid sede de la Justicia. Los alcaldes del crimen durante el Antiguo
Régimen », Chronica Nova, 37 (2011), p. 41-68; Epifanía del poder regio. La Real Chancillería en el Valladolid festivo (siglos XVII y XVIII), Valladolid, 2013.

Le texte

L’auteur a bénéficié d’une bourse Fernand Braudel IFER en 2013-2014.

Abstract

The study of the French and Spanish monarchies during the Early Modern Age is rich in possible elements of comparison. In the provincial administration, there are similarities between the Parliaments and the Sovereign Councils in France and the Royal Chanceries and the High Courts in Castile. Certainly, the political power of the Parliaments was higher than that of the Chanceries, but all of them, besides being Superior Courts, had important administrative powers. Their authority was very important in their towns of residence, where one of their main fields of action was public order. In this way, Parliaments and Chanceries had powerful mechanisms of political control and maintenance of social order.

Download on Open Archives halshs


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.