China’s digital transformation. Why is artificial intelligence a priority for chinese R&D?

Guilhem Fabre, China’s digital transformation. Why is artificial intelligence a priority for chinese R&D?, FMSH-WP-2018-136, juin 2018.

Download on Open Archives halshs

China’s innovation policies have been based on incremental applications of existing technologies and protectionist policies, which favored profitable oligopolies. The scale of the market has also been a decisive factor. The rise of the internet and e-commerce have been linked to widespread use of smartphones. Now, the rapid development of computer power and the accumulation of data by BAT (Baidu Alibaba Tencent, the three dominant firms), has opened the way for the rise of artificial intelligence (AI), the next frontier for productivity in key sectors (transport, health, manufacturing, energy). It is also an efficient tool for social surveillance and governance of the state-party system, and a technology that may determine geopolitical supremacy. The mix of cooperation and competition with the United States is especially relevant in AI, where China is catching up with the U.S in talent as well as in the chip technology, both crucial for machinelearning.

The author

Guilhem Fabre, is a China scholar and socio-economist. He is currently Professor at the Department of Chinese Studies at the Université Paul Valéry-Montpellier 3 (France), and co-responsible of the BRICS’s seminar at FMSH/EHESS . (www.brics.hypotheses.org); https://enseignements-2017.ehess.fr/2017/ue/504

The text

This text has been written within the frame of the BRICs seminar, FMSH/CRBC.

Résumé

Les politiques d’innovation chinoises ont été surtout fondées sur des applications de technologies existantes stimulées par la taille du marché et par des mesures protectionnistes qui ont créé des oligopoles très profitables. La montée de l’internet et du commerce en ligne est liée à la généralisation de l’usage des Smartphones. Le développement rapide de la puissance de calcul des ordinateurs et l’accumulation de données par les trois firmes du BAT (Baidu Alibaba Tencent) a ouvert la voie à la montée de l’intelligence artificielle, qui est considérée comme la prochaine frontière de la productivité dans des secteurs variés (transport, santé, industrie, énergie), comme un outil efficace de surveillance et de gouvernance de l’Etat-Parti, et comme un technologie duale qui peut déterminer la suprémacie géopolitique. Le mélange de coopération et de compétition avec les Etats-Unis est particulièrement marqué dans le domaine de l’intelligence artificielle, où la Chine tente de rattraper l’avance des USA en termes de talents et dans la technologie des semi-conducteurs, décisive en matière de « machine Learning ».

Pour télécharger ce document sur HALSHS


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.