Tous les articles par webmestre

La fiction posthumaniste – Michel Houellebecq –

Mara Magda Maftei, La fiction posthumaniste – Michel Houellebecq –, FMSH-WP-2020-146, septembre 2020.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Ce papier traite de la fiction posthumaniste française, avec comme exemple concret deux romans de Michel Houellebecq, Les Particules élémentaires (1998) et La Possibilité d’une île (2005).

Afin d’expliquer le contexte qui produit la fiction posthumaniste, je commence par présenter la différence entre la fiction posthumanisme et le transhumanisme (un des nombreux courants contemporains du posthumanisme). Le transhumanisme se nourrit de la littérature de science-fiction qui a inventée le bagage conceptuel utilisé aujourd’hui par les transhumanistes (cyborg, cyberespace, hacker, androïde et intelligence artificielle, etc.). La science-fiction précède donc le transhumanisme et c’est ensuite ce dernier qui alimente la fiction posthumaniste.

Le but de mon papier est de démontrer pourquoi la fiction posthumaniste constitue une catégorie à part qui – même si elle se source de la sciencefiction, ainsi que des dystopies – fonctionne avec ses propres codes d’écriture. Les deux romans de Michel Houellebecq offrent un exemple emblématique de telles « fictions critiques spéculatives ».

L’auteure

Mara Magda Maftei est Professeure à l’Université d’Études Économiques de Bucarest et chercheuse associée de l’Observatoire des écritures contemporaines françaises et francophones de l’Université Paris Nanterre. Elle a été chercheuse invitée du Collège d’Études Mondiales, FMSH. Elle a un doctorat en littérature française (2009) et un doctorat en histoire de la pensée économique (2007). Elle est critique littéraire et essayiste et a publié de nombreux livres et articles à l’international, dont deux livres en français : Cioran et le rêve d’une génération perdue, 2013, l’Harmattan, (collection ouverture philosophique) et Un Cioran inédit. Pourquoi intrigue-t-il ?, 2016, Yves Michalon Éditeur, Éditions Fauves. Elle codirige actuellement un projet de recherche intitulé « Transhumanisme et posthumanisme entre réalités et imaginaires » à l’Université Paris-Nanterre.

Abstract

This paper deals with French posthumanist fiction, namely two novels written by Michel Houellebecq, The Elementary Particles (1998) and The Possibility of an Island (2005).

In order to explain the context that produces posthumanist fiction, I begin by presenting the difference between posthumanism and transhumanism (one of the many contemporary currents of posthumanism). Transhumanism feeds on science fiction literature that had invented the concepts used nowadays by transhumanists (cyborg, cyberspace, hacker, android and artificial intelligence, etc.). Science fiction precedes transhumanism and it is then the latter that feeds posthumanist fiction.

The purpose of my paper is to demonstrate that posthumanist literature constitutes a separate category that – even if it feeds on science fiction, as well as on dystopia – has its own writing codes. The two novels of Michel Houellebecq offer an emblematic example of such “speculative critical fictions”.

Download on Open Archives HalSHS

Promouvoir de nouveaux indicateurs de richesse : histoire d’une « cause » inaboutie

Dominique Méda, Promouvoir de nouveaux indicateurs de richesse : histoire d’une « cause » inaboutie, FMSH-WP-2020-145, juin 2020.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Promouvoir de nouveaux indicateurs de richesse : histoire d’une
« cause » inaboutie Dominique Méda N°145 | juin 2020 Le texte s’intéresse au double mouvement de remise en cause du PIB, dans des visées très différentes, à la fois par un petit courant de pensée dit « des nouveaux indicateurs de richesse » qui se développe en France à partir de la fin des années 1990 et par plusieurs institutions internationales. Après la Commission Stiglitz, dont les résultats sont analysés, les tentatives pour officialiser un petit nombre d’indicateurs notamment avec la loi SAS ne parviendront pas à s’imposer, pas plus que les indicateurs proposés par la Banque mondiale. La bataille des indicateurs-qui est aussi une bataille pour déterminer les nouveaux cadres cognitifs et les nouveaux référentiels, n’est pas terminée.

L’auteure

Dominique Méda est Professeure de sociologie, Directrice de l’IRISSO, Université Paris Dauphine-PSL

Abstract

The text focuses on the twofold movement to question GDP, with very different aims, both by a small current of thought known as the « new wealth indicators » that has been developing in France since the end of the 1990s and by several international institutions. After the Stiglitz Commission, the results of which are analysed, attempts to officialise a small number of indicators, notably with the SAS law, will not succeed in imposing themselves, any more than the indicators proposed by the World Bank. The battle of indicators – which is also a battle to determine new cognitive frameworks and new reference frameworks – is not over.

Download on Open Archives HalSHS

L’Humanitaire dans la Globalisation

Discours de l’aide et enjeux du triptyque «Humanitaire / Développement /Paix et sécurité» au Sahel : construction d’une
« success story » ?

Florence Cassam Chenaï, L’Humanitaire dans la Globalisation. Discours de l’aide et enjeux du triptyque «Humanitaire / Développement / Paix et sécurité» au Sahel : construction d’une « success story » ?, FMSH-WP-2020-144, mai 2020.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Depuis la Déclaration de Paris de 2005 sur l’efficacité de l’aide au développement, l’injonction d’optimisation de l’aide apparait de façon récurrente dans le discours des bailleurs. Elle s’inscrit, de plus, dans un contexte international marqué par la multiplicité et le prolongement des crises, et par des tensions budgétaires autour de la mobilisation des ressources nécessaires aux interventions. Une telle situation donne lieu notamment à une redéfinition des stratégies, au niveau de leur formulation et de leur mise en oeuvre. L’évolution du vocabulaire de l’aide au cours de la dernière décennie au travers des termes de « résilience », d’« inclusivité », de « nexus » entre les interventions humanitaires, de développement, de paix et sécurité, traduit des tendances en termes de construction et communication des stratégies au sein de l’industrie de l’aide internationale. De plus, le caractère itératif de l’usage de ces mots génère un effet normatif au sein du champ de l’aide internationale. La promotion d’une approche « intégrée » ou « globale » dans la réponse aux crises conduit à associer, dans la mise en oeuvre des projets, différents types d’acteurs, aux objectifs et intérêts divergents, disposant de modes opératoires variés, dans un cadre temporel distinct. La région du Sahel, considérée comme prioritaire dans l’affectation de l’aide de certains bailleurs, en particulier l’Union européenne et la France, constitue un bloc géopolitique pour les acteurs humanitaires et du développement depuis les crises alimentaires et nutritionnelles des années 1970, mais aussi dans le cadre de la lutte contre le terrorisme suite aux attentats du 11 septembre 2001, le Sahel étant alors perçu comme un vaste territoire d’insécurité et de menaces aux portes de l’Europe.

Ce document de travail vise à analyser les processus liés à l’émergence, diffusion et appropriation du triptyque « Humanitaire / Développement / Paix et Sécurité » en le reliant au contexte sahélien, avec des illustrations concrètes d’opérationnalisation au Tchad.                   

L’auteure

Florence Cassam Chenaï est doctorante de la Faculté de Sciences Politiques, Département des Relations Internationales, de l’Université Complutense à Madrid.

Abstract

Since the Paris Declaration (2005) on the effectiveness of development aid, the injunction of aid’s optimization has seemed to be recurring in donors’ discourses. This should be seen in an international context of multiple and protracted crisis, as well as budgetary tensions around required resources’ mobilization. Such a situation has led to redesign strategies, with regard to their formulation and operationalization. Changes in aid vocabulary during the last decade through emerging terms such as “resilience”, “inclusivity”, “nexus” between humanitarian/development/peace and security, have expressed tendencies in relation with construction and communication of strategies within aid industry. Moreover, the iterative nature of some words contributes to the production of a normative effect in the scope of international aid. Promotion of integrated or global approach as a response to the crisis has conducted to associate in its operationalization different categories of actors, with divergent objectives and interests, diversified modus operandi, and distinct time frames. The Sahel region is considered as a priority for donors’ allocation of aid, in particular, the European Union and France; moreover, this area has become a geopolitical entity for foreign donors, since the food and nutrition crisis in the 1970s and the fight against terrorism after 9/11. Thus, the Sahel region has been seen as a wide territory of insecurity and threats at the gates of Europe.

This working paper aims at analyzing the process linked with the emergency, diffusion, and ownership of “Humanitarian / Development / Peace and Security” tryptic, regarding the Sahelian context, and with concrete illustrations about its operationalization in Chad.

Download on Open Archives HalSHS

Women, violence and exiting from violence with a gendered approach: MENA region and diaspora

Najwa Adra, Nadje Al-Ali, Sana Farhat, Danièle Joly, Pénélope Larzillière, Nicola Pratt, Women, violence and exiting from violence with a gendered approach: MENA region and diaspora, FMSH-WP-2020-143, march 2020.

Download on Open Archives HalSHS

This report presents a gendered approach to understanding violence and ways of exiting violence. It emphasises the importance of studying violence in the private and public spheres, as well as gender-based violence wherever it may occur. These different types of violence are linked by the thread of gender and can be analysed under the concept of the ‘continuum of violence’. A gendered approach also emphasises the need to address social injustice and structural inequalities all round: ending gender-based violence, guaranteeing women’s equal access to resources and addressing all forms of inequalities, oppressions and exploitation. This report highlights examples where women have been active in contributing to ending violence and injustice, as social actors in their own right, in the region, locally, nationally and internationally.                                     

The authors

Najwa Adra is a cultural anthropologist with over 30 years of academic field research and expe-rience in international development. Her doctoral dissertation, Qabyala: The Tribal Concept in Yemen’s Central Highlands, examined the emic bases of tribal organization and identity in Yemen. In development, she has worked on diverse projects including women’s roles in agricul-ture, adult literacy, reproductive health, linkages between informal and formal legal systems, and intangible heritage. She is currently affiliated with the School of Social Science, Institute for Advanced Study in Princeton, New Jersey and is finalizing her book, Tribal Dynamics and Nation Building in Yemen.

Nadje Al-Ali is Robert Family Professor of International Studies and Professor of Anthropology and Middle East Studies at Brown University. Her main research interests revolve around femi-nist activism and gendered mobilization, mainly with reference to Iraq, Egypt, Lebanon, Turkey and the Kurdish political movement. Her publications include What kind of Liberation? Women and the Occupation of Iraq (2009, University of California Press, co-authored with Nicola Pratt); Women and War in the Middle East: Transnational Perspectives (Zed Books, 2009, co-edited with Nicola Pratt); Iraqi Women: Untold Stories from 1948 to the Present (2007, Zed Books), and Gender, Governance & Islam (University of Edinburgh Press, 2019, (coedited with Deniz Kandiyoti and Kathryn Spellman Poots)).

Sana Farhat est journaliste, enseignante du second degré et doctorante en sociologie rattachée au Centre d’Études des Sciences sociales du Religieux : Césor. Ses sujets de travail sont axés sur les questions des Femmes en Tunisie et la mobilisation dans la lutte contre la violence et l’extrémisme violent.

Danièle Joly est Professeure Emérite au Département de Sociologie à l’université de Warwick et chercheure associée au Collège d’études mondiales (MSH-Paris). Elle a dirigé plusieurs pro-grammes de recherche internationaux. Ses recherches ont donné lieu à de nombreuses publi-cations sur les musulmans en Europe, les questions d’intégration, les réfugiés et la politique d’asile en Europe, et sur les femmes de pays à majorité musulmane en Europe et les femmes au Kurdistan d’Irak. Son livre Muslim women and Power (Palgrave macMillan), co-auteure Khursheed Wadia, a gagné le prix WJM Mackenzie, du meilleur livre de l’année en sciences politiques 2017-2018. Publié en français sous le titre, La participation civique et politique des femmes de culture musulmane (PUL).

Pénélope Larzillière is a social scientist, research fellow at the Institute for Research on Deve-lopment (CEPED-Université Paris Descartes/IRD). Her research focuses thematically on politi-cal commitment and activism, including extreme forms, and the circulation of narratives and ideologies. She also works on protest art, and currently leads a research program on circulations and art activism. Her books include Activism in Jordan (Zed Books, 2016) and To Be Young in Palestine (Balland, 2004). She has also co-edited the journal issues “Révolutions, contes-tations, indignations” (Socio, 2013), “Faut-il désoccidentaliser l’humanitaire” (Humanitaire, 2010) and “Musulmanes engagées. Expériences, assignations, mobilisations” (Socio, 2018). She sits on the steering committee of the Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM-EHESS).

Nicola Pratt is Reader in the Politics and International Studies Department, University of Warwick, UK. She teaches and researches on the international politics of the Middle East, with a particular interest in feminist approaches as well as ‘politics from below.’ She has written and co-edited a number of books on women, gender and the Middle East, including, What Kind of Liberation? Women and the Occupation of Iraq (with Nadje Al-Ali). Her forthcoming book is entitled, Embodying Geopolitics: Generations of Women’s Activism in Egypt, Jordan and Leba-non. She is also Vice President of the British Society for Middle Eastern Studies.

Le texte

Les auteures sont membres du groupe de travail « Femmes et violence, une approche genrée : Afrique du Nord, Moyen Orient et diaspora » du Panel International sur la Sortie de la Violence (IPEV) coordonné par la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH).

Résumé

Ce rapport propose une perspective genrée pour comprendre la violence et comment en sortir. Il souligne l’importance d’une étude incluant à la fois la sphère privée et publique, ainsi que la violence genrée où qu’elle se produise. Ces différents types de violence sont liés à travers le prisme du genre et leur analyse fait appel au concept de continuum de violence. Une approche genrée insiste aussi sur la nécessité de répondre à l’injustice sociale et aux inégalités structurelles en général : mettre fin à la violence genrée, garantir un accès égal des femmes aux ressources et lutter contre toutes les formes d’inégalité, d’oppression et d’exploitation. Ce rapport met en lumière des exemples de femmes qui sont des actrices sociales de plein droit et se sont activement engagées pour éliminer la violence et l’injustice au niveau régional, local, national et international. 

Le rite de passage des 36 et 49 ans des hommes naxi – relations de parenté et origines plurielles impliquées (Yunnan, Chine)

Emmanuelle Laurent, Le rite de passage des 36 et 49 ans des hommes naxi – relations de parenté et origines plurielles impliquées (Yunnan, Chine), FMSH-WP-2019-142, juin 2019.

Télécharger ce document sur HALSHS

Ce document de travail se base sur une ethnographie menée en 2018 dans un village naxi du Sud-ouest de la Chine. Une cérémonie rituelle est accomplie pour solliciter l’aide d’entités protectrices, des ancêtres de la lignée et du réseau de parenté afin de pouvoir protéger les hommes naxi, vulnérables au passage de leurs 36 et 49 ans. Cette étude propose une réflexion sur la diversité au coeur de l’identité naxi, qu’elle montre comme une unité façonnée à partir des origines exogènes plurielles des groupes formant les Naxi d’aujourd’hui, en une constante revisite rituelle et sociale de ses pratiques.

L’auteure

Emmanuelle Laurent est doctorante en anthropologie de la Chine à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco). Sous la direction de Catherine Capdeville-Zeng, Professeure d’anthropologie de la Chine à l’Inalco, et d’Isabelle Leblic, Directrice de recherche au CNRS (Lacito), elle est rattachée à l’Institut français de recherche sur l’Asie de l’Est (IFRAE / Inalco – CNRS – Paris 7) et à l’unité mixte de recherche Lacito (CNRS – Inalco – Paris 3). Elle a été lauréate 2017 du Prix Louis Dumont et de la Bourse de mobilité doctorante du Centre d’Études Français sur la Chine Contemporaine (CEFC). Ses intérêts de recherche portent sur la nationalité minoritaire naxi en Chine. Elle traite des relations sociales, de parenté et des rites d’un village en contexte multi-ethnique, et cherche à dresser une étude des transformations sociales et culturelles de la nationalité minoritaire naxi au sein de la société chinoise contemporaine.

Abstract

This working paper is based on an ethnographic fieldwork conducted in 2018 in a Naxi village, in the Southwestern mountains of China. A ritual ceremony, intended to protect Naxi men who are allegedly vulnerable when turning 36 and 49 years old, is organized by families of the village in order to seek protection from deities, ancestors and kinship network. Based on this particular event, the present article wishes to  highlight the plurality within Naxi identity, which appears as one but is shaped by several groups of outside origins. This diversity form the contemporary Naxi people, constantly reinventing their ritual and social practices.

Download on Open Archives halshs

La trame d’une anthropologie textile

Laura Fortin, La trame d’une anthropologie textile. Soixante-quinze ans d’évolution de l’artisanat textile féminin au Burkina Faso (1912 – 1987), FMSH-WP-2019-141, mars 2019.

télécharger ce document sur HALSHS

Partant d’une division sexuelle traditionnelle organisant les activités textiles avant l’arrivée des soeurs missionnaires au pays Mossi en 1912, ce texte s’attache à comprendre comment en 75 ans, jusqu’en 1987 et la chute du régime marxiste de Thomas Sankara, les femmes Mossi se sont appropriées une large variété de pratiques textiles. L’analyse tente de montrer dans sa complexité les interconnexions des dimensions religieuses, avec notamment l’influence des missions chrétiennes, et des dimensions économiques et politiques, en contexte de colonisation puis de reconstruction nationale, qui déterminent les modes de production et de consommation des textiles au Burkina Faso.

L’auteure

Laura Fortin est doctorante en anthropologie sociale à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris. Des cursus pluridisciplinaires en licence et master l’ont initiée à une variété de sciences sociales, de la sociologie à l’anthropologie, en passant par la science politique, l’histoire et l’économie. Dans cette dynamique pluridisciplinaire, ses recherches doctorales portent sur la place et le rôle des femmes dans la transformation du coton au Burkina Faso et sur l’évolution des traditions et des techniques textiles qui recomposent la société Mossi. Ses travaux s’appuient sur une enquête ethnographique réalisée entre 2015 et 2018 au Burkina Faso.

Abstract

Before the Missionary Sisters arrived in the Mossi country in 1912, textile-related activities were traditionally organized according to gender. The revolutionary government of Thomas Sankara put women’s weaving practices at the heart of its politics with the faso dan fani and collapsed in 1987. This text tries to understand how between 1912 and 1987 Mossi women acquired a wide variety of textile-related skills and habits. The analysis highlights the complex connections linking religion and the Christian missions, economy and politics, that shape the production and consumer habits of textiles in Burkina Faso.

Download on Open Archives halshs

Social Figures-Between societal experience and sociological diagnosis

Sebastian J. Moser & Tobias Schlechtriemen, Social Figures – Between societal experience and sociological diagnosis, FMSH-WP-2018-140, décembre 2018.

Download on Open Archives halshs

Social figures are an independent element of sociological research – that is the initial thesis of the authors. Sociological diagnoses of present-day life often place the focus of their analysis on emblematic figures because they embody essential characteristics of contemporary society. To give a more precise outline of the sociological meaning of social figures, the concept is placed in the context of related categories of sociology – ideal types, social role, social character, and social figuration. Based on a comparative analysis of these categories, the features of socialfigurative representations are identified. The authors demonstrate what social figures do in the context of sociological studies, how they generate evidence, how they can be used in an explorative manner in empirical research settings, and also what the limits of their analytical potential are.

The authors

Tobias Schlechtriemen is a Sociologist at the Institute of Sociology and researcher at the Collaborative Research Center 948 Heroes – Heroizations – Heroisms at the University of Freiburg (Germany). He has published Bilder des Sozialen (Paderborn: Fink 2014), co-edited the books Die Figur des Dritten (Berlin: Suhrkamp 2010) and Das Andere der Ordnung. Theorien des Exzeptionellen (Weilerswist: Velbrück 2015). Research Interests: Sociological diagnoses of the present, figurative sociology, history of science, sustainability research (https://www.soziologie. uni-freiburg.de/personen/schlechtriemen).

Sebastian J. Moser is a Sociologist at the Department of Research in Ethics of the University of Paris-Sud / Paris-Saclay and member of the Laboratoire d’excellence DistALZ. Furthermore, he is an associated member of the Espace éthique IDF and the Max Weber Center (Lyon). He published Pfandsammler. Erkundungen einer urbanen Sozialfigur (Hamburger Edition, 2014) and co-edited Anticiper le futur de la Santé. Vers une éthique de l’anticipation (under review). Research Interests: sociology of everyday life, qualitative methods, sociology of helping.

Résumé

Les figures sociales sont un élément indépendant de la recherche sociologique – telle est la thèse initiale des auteurs. Au centre de l’analyse des temps présents nous trouvons souvent des figures emblématiques; ceux qui incarnent des caractéristiques essentielles de la société contemporaine. Pour donner un aperçu plus précis de la signification sociologique des figures sociales, le concept est placé dans le contexte de catégories sociologiques établis. Sur la base d’une analyse comparative, les caractéristiques d’une telle approche seront identifiées. Les auteurs démontrent ce que font les figures sociales dans le contexte des études sociologiques, comment elles génèrent des preuves, comment elles peuvent être utilisées de manière exploratoire dans un contexte de recherche empirique, ainsi que les limites de leur potentiel analytique.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

The cultural logics in the field of scientific policy advice in France. Analyzing the justifications in the organizational identity of think tanks

Thomas Laux, The cultural logics in the field of scientific policy advice in France. Analyzing the justifications in the organizational identity of think tanks, FMSH-WP-2018-139, décembre 2018.

Download on Open Archives halshs

The number of think tanks in environmental and energy policies has rapidly grown since the 1990s in France. The study analyzes the ways think tanks legitimate themselves and how they qualify their expertise in order to explore the field of scientific policy advice in environmental and energy policies. Based on the analysis of 59 mission statements, the study shows that six of Boltanski and Théve-not’s orders of worth are used to gain legitimacy and to characterize the expertise of the think tanks. The inspired and the ecological order of worth take up the greatest share in the mission statements.

The author

Thomas Laux works as a post-doctoral research fellow in sociology the the University of Bamberg at the Chair of Sociology, especially Sociological Theory. He obtained his PhD in 2015 from the University of Heidelberg. From August to October 2017, he was a visting fellow at the Collège d’études mondiales at the Fondation Maison des Sciences de l’Homme in Paris. His research focusses on political sociology, especially civil society and social movements, as well as on cultural sociology.

The text

Visiting fellow at the Collège d’études mondiales by Professeur Dominique Méda(Chair Ecologie, travail et emploi) from August to October 2017; financially supported by the Collège d’études mondiales and the Wissenschaftszentrum Berlin (WZB) as part of the project «Changing Societies – New Frameworks for Societal Policies and Decision Making».

Résumé

Les Think Tanks sur les politiques environnementales et l’énergie se sont multipliés rapidement en France depuis les années 1990. Cette étude analyse les modes de légitimation des think tanks et la manière dont ils nomment leur expertise afin d’envisager le champ du conseil scientifiques aux politiques publiques de l’environnement et de l’énergie. Basée sur l’analyse de l’énoncé de missions de 59 Think tanks, l’étude montre que six des cités (issues de la théorie de la grandeur de Boltanski et Thévenot) sont utilisées pour légitimer et caractériser l’expertise des Think tanks. La cité inspirée et la cité écologique sont les plus partagées dans les déclarations de missions.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Les sociologies relationnelles contemporaines : Notes à partir de Robinson Crusoé

Philippe Steiner, Les sociologies relationnelles contemporaines : Notes à partir de Robinson Crusoé, FMSH-WP-2018-137, novembre 2018.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Cet article étudie le déploiement de la sociologie relationnelle contemporaine sous ses trois formes : analyse de réseau, théorie des champs et théorie de l’acteur-réseau. Pour rendre aisément accessible ces trois approches, et le relationnisme méthodologique dont ils sont la preuve, l’article prend pour base Robinson Crusoe, le célèbre roman de Daniel Defoe. Il conclut en montrant comment la différence dans les approches se traduit par une différence dans la manière de concevoir les collectifs.

L’auteur

Philippe Steiner est professeur de sociologie à l’université Paris-Sorbonne. Chercheur au GEMASS, il conduit ses recherches sur la sociologie économique et l’histoire des sciences sociales. Il a récemment publié Donner… Une histoire de l’altruisme (Presses universitaires de France, 2016) et a co-dirigé avec S. Naulin La solidarité à distance. Quand le don passe par les organisations, (Presses universitaires du Midi, 2016).

Le texte

Ce texte a été écrit pour sensibiliser divers auditoires à la variété des sociologies relationnelles. La présente version est en lecture à la Revue Européenne des sciences sociales.

Abstract

This paper studies the deployment of contemporary relational sociology in its three forms: network analysis, field theory and actor-network theory. To make these three approaches, and the methodological relationalism of which they are the proof, easily accessible, the article takes as its basis Robinson Crusoe, Daniel Defoe’s famous novel. The paper concludes by showing how the difference in approaches translates into a difference in the way collectives are built.

Download on Open Archives halshs

China’s digital transformation. Why is artificial intelligence a priority for chinese R&D?

Guilhem Fabre, China’s digital transformation. Why is artificial intelligence a priority for chinese R&D?, FMSH-WP-2018-136, juin 2018.

Download on Open Archives halshs

China’s innovation policies have been based on incremental applications of existing technologies and protectionist policies, which favored profitable oligopolies. The scale of the market has also been a decisive factor. The rise of the internet and e-commerce have been linked to widespread use of smartphones. Now, the rapid development of computer power and the accumulation of data by BAT (Baidu Alibaba Tencent, the three dominant firms), has opened the way for the rise of artificial intelligence (AI), the next frontier for productivity in key sectors (transport, health, manufacturing, energy). It is also an efficient tool for social surveillance and governance of the state-party system, and a technology that may determine geopolitical supremacy. The mix of cooperation and competition with the United States is especially relevant in AI, where China is catching up with the U.S in talent as well as in the chip technology, both crucial for machinelearning.

The author

Guilhem Fabre, is a China scholar and socio-economist. He is currently Professor at the Department of Chinese Studies at the Université Paul Valéry-Montpellier 3 (France), and co-responsible of the BRICS’s seminar at FMSH/EHESS . (www.brics.hypotheses.org); https://enseignements-2017.ehess.fr/2017/ue/504

The text

This text has been written within the frame of the BRICs seminar, FMSH/CRBC.

Résumé

Les politiques d’innovation chinoises ont été surtout fondées sur des applications de technologies existantes stimulées par la taille du marché et par des mesures protectionnistes qui ont créé des oligopoles très profitables. La montée de l’internet et du commerce en ligne est liée à la généralisation de l’usage des Smartphones. Le développement rapide de la puissance de calcul des ordinateurs et l’accumulation de données par les trois firmes du BAT (Baidu Alibaba Tencent) a ouvert la voie à la montée de l’intelligence artificielle, qui est considérée comme la prochaine frontière de la productivité dans des secteurs variés (transport, santé, industrie, énergie), comme un outil efficace de surveillance et de gouvernance de l’Etat-Parti, et comme un technologie duale qui peut déterminer la suprémacie géopolitique. Le mélange de coopération et de compétition avec les Etats-Unis est particulièrement marqué dans le domaine de l’intelligence artificielle, où la Chine tente de rattraper l’avance des USA en termes de talents et dans la technologie des semi-conducteurs, décisive en matière de « machine Learning ».

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Comment étudier les Commentaires pauliniens d’Étienne Langton ? L’origine et l’histoire de la transmission du Commentaire de Langton à l’Épître de Saint Paul aux Romains.

Magdalena Bieniak, Comment étudier les Commentaires pauliniens d’Étienne Langton ? L’origine et l’histoire de la transmission du Commentaire de Langton à l’Épître de Saint Paul aux Romains, FMSH-WP-2018-135, mars 2018.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’importance du Commentaire Étienne Langton aux Épîtres de Saint Paul a été reconnue depuis longtemps ; néanmoins, l’étude de cette œuvre a été rendue presque impossible par l’histoire complexe et méconnue de sa transmission. L’article offre les instruments de base pour une étude et une édition des Commentaires de Langton, notamment de son Commentaire aux Romains. Les différentes rédactions du texte sont analysées et comparées entre elles ; les manuscrits sont mis en relation et les hypothèses précédentes sont examinées et évaluées.

L’auteur

Magdalena Bieniak est docteur en philosophie (Université de Padoue et Université de Paris Sorbonne – Paris IV, co-tutelle) et maître de conférences sans HDR (Uniwersytet Warszawski). Elle est l’auteur de The Soul-Body Problem at Paris, ca. 1200-1250. Hugh of St-Cher and His Contemporaries, Leuven University Press, 2010 et co-auteur (avec Riccardo Quinto) de l’édition critique des Quaestiones theologiaelivre Id’Étienne Langton, Oxford University Press, 2014.

Le texte

Les recherches menant aux présents résultats ont bénéficié d’un soutien financier du septième programme-cadre de l’Union européenne (FP7/2007-2013 – MSCA-COFUND) en vertu de la convention de subvention n°245743 – Programme de bourses postdoctorales Braudel-IFERFMSH, en collaboration avec LabEx HaStec (EPHE) et IRHT (CNRS).

Abstract

The importance of Stephen Langton’s Commentary on the Letters of St. Paul has been known for a long time; nevertheless, a precise examination of that text was almost impossible due to the fact that the complex history of transmission of that work remained veiled. The article offers the basic tools of a future study and edition of Langton’s Commentary, and in particular of his Commentary on the Romans. It analyses and compares the different redactions of the writing, it reconstructs the relationship among the manuscripts, and it examines and evaluates the previous hypotheses.

Download on Open Archives halshs

Villes sous contrôle. Parlements français, chancelleries espagnoles et ordre public à l’époque moderne : une étude comparative

Lourdes Amigo Vázquez, Villes sous contrôle. Parlements français, chancelleries espagnoles et ordre public à l’époque moderne : une étude comparative, FMSH-WP-2018-134, mars 2018

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’étude des monarchies française et espagnole pendant l’époque moderne est riche en possibles éléments de comparaison. Dans le domaine de l’administration provinciale les similitudes ne manquent pas entre d’une part Parlements et Conseils Souverains en France et d’autre part Chancelleries et Audiences en Castille. Il est certain que le pouvoir politique des Parlements fut supérieur à celui des Chancelleries mais les uns et les autres étaient à la fois des tribunaux supérieurs de justice et des institutions aux vastes attributions administratives. Leurs compétences étaient considérables dans leurs villes de résidence, où l’un de leurs principaux domaines d’activité était l’ordre public. Par ce biais les cours disposaient de puissants mécanismes de domination politique et de maintien de l’ordre social.

L’auteur

Lourdes Amigo est docteure en histoire de l’Université de Valladolid et spécialiste de l’Époque Moderne. Ses axes principaux de recherche sont d’une part, la fête, la religiosité collective et la représentation du pouvoir et de l’autre, la justice, l’ordre public et la police. Une bourse postdoctorale Fernand Braudel au Centre de Recherches Historiques de Paris lui a permis de développer de nouvelles perspectives quant à ce deuxième axe. Dans sa bibliographie figurent en particulier : ¡A la plaza! Regocijos taurinos en el Valladolid de los siglos XVII y XVIII, Séville, 2010 ; « Valladolid sede de la Justicia. Los alcaldes del crimen durante el Antiguo
Régimen », Chronica Nova, 37 (2011), p. 41-68; Epifanía del poder regio. La Real Chancillería en el Valladolid festivo (siglos XVII y XVIII), Valladolid, 2013.

Le texte

L’auteur a bénéficié d’une bourse Fernand Braudel IFER en 2013-2014.

Abstract

The study of the French and Spanish monarchies during the Early Modern Age is rich in possible elements of comparison. In the provincial administration, there are similarities between the Parliaments and the Sovereign Councils in France and the Royal Chanceries and the High Courts in Castile. Certainly, the political power of the Parliaments was higher than that of the Chanceries, but all of them, besides being Superior Courts, had important administrative powers. Their authority was very important in their towns of residence, where one of their main fields of action was public order. In this way, Parliaments and Chanceries had powerful mechanisms of political control and maintenance of social order.

Download on Open Archives halshs

Factors influencing the implementation of International Covenant on Civil and Political Rights: the case of Kazakhstan

Beibit Shangirbayeva, Factors influencing the implementation of International Covenant on Civil and Political Rights: the case of Kazakhstan, FMSH-WP-2017-133, octobre 2017.

Download on Open Archives halshs

The working paper is focused on the examination of legal and political factors influencing the implementation of the International Covenant on Civil and Political Rights in Kazakhstan. Ratification of the ICCPR brought to the changes in domestic law, but human rights problems remain the issue of concern. The author discussed the national policy of Kazakhstan through the action plans and strategic documents on protection of human rights, the national institutions on protection of human rights, the issues of separation of powers, democracy and the rule of law.

The author

Beibit Shangirbayeva studied law in Kazakhstan and after successful defense of research dissertation for Candidate’s Degree in Jurisprudence on participation of the state in international law-making, worked as lecturer at the Gumilyov Eurasian National University in Astana. She defended PhD on implementation of the International Covenant on Civil and Political Rights within Politics, Human Rights and Sustainability Program at Sant’Anna School of Advanced Studies in Pisa, Italy. During PhD she had one year research stay at the University of Cambridge in the UK and had internship at the OHCHR Office in Geneva.

The text

The research leading to these results has received funding from the European Union’s Seventh Framework Programme (FP7/2007-2013 – MSCA-COFUND) under grant agreement n°245743 – Postdoctoral programme Braudel-IFER-FMSH, in collaboration with the Legal Theory and Analysis Centre (UMR 7074) Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Résumé

Le working paper porte sur l’examen des facteurs juridiques et politiques qui influent sur la mise en oeuvre de la Convention Internationale relative aux droits civils et politiques au Kazakhstan. La ratification de cette Convention Internationale a apporté des changements dans le droit interne, mais les problèmes des droits de l’homme restent préoccupants. L’auteur a discuté de la politique nationale au Kazakhstan à partir de plans d’action et de documents stratégiques portant sur la protection des droits de l’homme, les institutions nationales de protection.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’Égypte entre contraintes nationales et tensions régionales, ou comment les BRICs s’insèrent dans les rapports entre libéralisme économique et réformisme autoritaire

Stéphane Valter, L’Égypte entre contraintes nationales et tensions régionales, ou comment les BRICs s’insèrent
dans les rapports entre libéralisme économique et réformisme autoritaire, FMSH-WP-2017-132, août 2017

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Ce papier cherche à faire le point sur la situation de l’Égypte comme pays à statut intermédiaire et à influence régionale ayant tissé de nombreux liens avec quelques BRICs afin de s’émanciper de la tutelle nord-américaine et de faire contrepoids à l’aide financière – conditionnée – de l’Arabie saoudite. L’hypothèse est que ce sont essentiellement les paramètres nationaux (sociaux, économiques et sécuritaires) qui déterminent les alignements extérieurs. Le contexte international volatile est un élément supplémentaire influant sur les choix du gouvernement égyptien : tensions croissantes entre Washington et Moscou, volonté chinoise d’affirmation régionale, incertitudes de l’Union européenne. Tous ces éléments obligent le gouvernement égyptien à naviguer entre différents partenariats, selon les contraintes du moment, pour les achats d’armes et le choix des investisseurs.

L’auteur

Stéphane Valter est Maître de conférences (habilité à diriger des recherches) en langue et civilisation arabes à Normandie Université (Le Havre), chercheur en délégation du CNRS auprès du CEDEJ (Le Caire, USR 3123), 2016-2017.

Le texte

Ce texte est le fruit des recherches de l’auteur auprès du CEDEJ (Le Caire), à partir de septembre 2016.

Abstract

This paper tries to evaluate Egypt’s situation as an intermediary status country with regional influence which has spun links with some BRICs so as to emancipate itself from North-American tutelage and compensate for Saudi Arabia’s – conditioned – financial aid. Our hypothesis is that the determination of external alignments comes essentially from national (social, economic, and security-linked) parameters. The volatile international context constitutes an extra element which influences the Egyptian government’s choices: increasing tensions between Washington and Moscow, Chinese willingness for regional self-assertiveness, European uncertainties. All these factors oblige the Egyptian government to navigate between different partnerships according to the time’s constraints, for the purchase of weapons and the choice of investors.

Download on Open Archives halshs

Estrangements païens et nostalgies chrétiennes : Anatole France et les dieux en exil

Diego Pellizzari, Estrangements païens et nostalgies chrétiennes : Anatole France et les dieux en exil, FMSH-WP-2017-131, juin 2017.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Cette étude propose un parcours à travers les ouvrages d’Anatole France qui exploitent l’Antiquité pour créer des effets d’estrangement. L’analyse se concentre notamment sur les textes liés au thème des dieux païens en exil ou des dieux païens revenants, typique du XIXe siècle, et dont les écrits d’Heinrich Heine sont l’un des antécédents les plus importants. L’attitude ambivalente d’Anatole France à l’égard du christianisme, à la fois objet d’une critique acerbe et d’un investissement nostalgique, constitue l’un des fils conducteurs de notre interprétation.

L’auteur

Détenteur d’un master de lettres classiques en tant que Normalien de Pise, docteur en littérature comparée, Diego Pellizzari est arrivé à Paris en mai 2015, suite à l’obtention d’une bourse Fernand Braudel à la FMSH. Actuellement en contrat postdoctoral à l’OBVIL (Université Paris-Sorbonne), il s’occupe de la réception du mythe classique au XIXe siècle. Il a consacré des articles à la tragédie grecque et à sa réception moderne. Sa thèse L’esilio e il ritorno degli dèi pagani nei racconti dell’Ottocento va paraître dans la collection de l’Associazione Sigismondo Malatesta (prix Opera Critica 2015).

Le texte

Les recherches de l’auteur ont bénéficié du soutien financier du septième programme-cadre de l’Union européenne (FP7/2007-2013 – MSCA-COFUND), en vertu de la convention de subvention n°245743 — Programme de bourses postdoctorales Braudel-IFER-FMSH, en collaboration avec le Centre de Recherche en Littérature Comparée de l’Université de Paris Sorbonne (Paris IV), en 2015.

Abstract

This study intends to offer a literary itinerary through those works by Anatole France, which make use of Antiquity to provoke estrangement feelings. The focus is set in particular on those texts, linked to the 19th century theme of « gods in exile » or « revenant gods », which find a crucial antecedent in Heine’s works. One of the recurring issues in my interpretation concerns Anatole France’s ambivalent attitude towards Christianity, object, at the same time, of harsh criticism and nostalgia).

Download on Open Archives halshs