Archives par mot-clé : justice sociale

La santé sociale des nouvelles régions françaises et son évolution (2008-2016)

Florence Jany-Catrice & Grégory Marlier, La santé des nouvelles régions françaises et son évolution (2008-2016), FMSH-WP-2020-147, septembre 2020. 

Pour télécharger ce document sur HALSHS

En 2008, nous avions élaboré un indicateur multidimensionnel visant à estimer, pour l’année 2004, le bien-être social dans les régions françaises. Fruit de délibérations collectives, cet indicateur avait été sélectionné par la commission Développement durable environnement de l’association des régions de France dans son panorama d’autres indicateurs de richesse, permettant aux régions françaises de partager une définition commune du développement social des territoires (ARF, 2012). Il avait été retenu comme un des indicateurs clé de la première proposition de loi d’Eva Sas (2014). Ce working paper met à jour en l’enrichissant, cet indicateur pour en estimer l’évolution dans le temps et le niveau à la fin des années 2010. Il reconstruit aussi des séries à partir de la reconfiguration des « nouvelles » régions françaises. Il montre que des régions sont très dynamiques en matière de santé sociale (Bretagne, Pays de la Loire) tandis que d’autres demeurent très en retrait, en particulier les Hauts-de-France. Enfin, il confronte cette santé sociale à une mesure multidimensionnelle de la performance écologique. 

Les auteurs

Florence Jany-Catrice est professeur à l’université de Lille. Elle mène ses recherches au sein du laboratoire Clersé et de la chairESS des Hauts de France. Ses recherches portent sur l’économie de la qualité. Elle analyse comment cette économie bouscule les mesures, les indicateurs et les évaluations. Elle a publié de nombreux articles et ouvrages, parmi lesquels The New Indicators of Well-Being and Development avec J. Gadrey (2006 [2016], Palgrave McMillan), La performance totale : nouvel esprit du capitalisme ? (2012, Presses universitaires du Septentrion). Faut-il attendre la croissance ? avec D. Méda (2016, La Documentation française). L’indice des prix à la consommation (2019, La Découverte).

Grégory Marlier, docteur en économie, chargé de mission service observation et prospective, Région Hauts de France.

Abstract

In 2008, we had developed a multidimensional indicator estimating, for the year 2004, the social health of the French regions. Result of collective deliberations, this indicator had been selected by the Sustainable Development Environment Commission of the Association of French Regions (ARF, 2012). It Had also been chosen as one of the key indicators in the Eva Sas’ first draft law in 2014. This working paper updates and enriches this indicator : It reconstructs series from the reconfiguration of « new » French regions and estimates the evolution of the regional social health up to the end of the 2010s. It shows that some regions are very dynamic in terms of social health (Bretagne, Pays de la Loire) while others remain far behind, in particular the Hauts-de-France. Finally, this ISH is confronted with a multidimensional measure of ecological performance.

Download on Open Archives HalSHS

Comment expliquer la perception des inégalités en France ?

Clochard_parisien_sur_les_GobelinsWorking paper par Olivier Galland & Yannick Lemel, avec la collaboration d’Alexandra Frenod, Comment expliquer la perception des inégalités en France ?, FMSH-WP-2013-52, GeWoP-5, octobre 2013.

A télécharger sur HALSHS

Les auteurs

Olivier Galland, GEMASS (CNRS, Paris-Sorbonne) : ogalland@msh-paris.fr
Yannick Lemel, CREST et GEMASS (CNRS, Paris-Sorbonne) : lemel@ensae.fr
Alexandra Frénod, GEMASS (CNRS, Paris-Sorbonne) : afrenod@msh-paris.f

Le texte

Ce texte a été rédigé dans le cadre du projet de recherche Perception des Inégalités et Sentiments de Justice (PISJ) mené en 2009-2011 avec le soutien de la Fondation Del Duca à l’Académie des Sciences Morales et Politique. Une version remaniée de cet article a été publiée sous le titre « La perception des inégalités en France : essai d’explication » dans la Revue européenne des Sciences sociales (European Journal of Social Sciences), n° 51-1, 2013, p. 179-211.
Ce papier est publié par le Groupe d’étude des méthodes de l’Analyse sociologique de la Sorbonne (GEMASS – CNRS, Paris Sorbonne, FMSH) à Paris, dans la collection de working papers de la Fondation Maison des sciences de l’homme.

Résumé

Cet article vise à examiner plusieurs théories explicatives de la perception des inégalités sociales en se fondant sur une enquête par questionnaire auprès d’un échantillon représentatif de Français complétée par une série d’entretiens qualitatifs. La théorie de « l’intérêt bien compris » lié à la position sociale, celle de l’effet éventuel de mécanismes de frustration relative, et de l’effet de l’adhésion à des valeurs en matière de justification des inégalités économiques seront examinées. Une des originalités de l’enquête que nous utiliserons est de distinguer trois registres de perception des inégalités : la perception de leur force dans la société, le degré auquel elles sont jugées plus ou moins illégitimes, et enfin le degré auquel la personne elle-même se sent personnellement affectée. Les résultats montrent des effets contrastés des différentes variables explicatives selon ces registres de perception des inégalités. La position sociale comme les mécanismes de frustration relative expliquent bien l’impact personnellement ressenti, alors qu’ils n’ont pratiquement aucun effet sur la perception globale des inégalités sociales. A l’inverse, cette dernière est bien expliquée par l’adhésion à des valeurs. Le registre global d’appréhension des inégalités est donc principalement dépendant d’orientations idéologiques, tandis que le registre personnel est exclusivement dépendant de la position des individus dans la stratification sociale.

Mots-clés

statut social, inégalités, stratification sociale, discrimination, justice sociale, frustration relative

A télécharger sur HALSHS

How to explain the perception of social inequalities in France?

Abstract

This article aims to test three explanatory theories of the perception of social inequalities, on the basis of a quantitative survey, completed by qualitative interviews. We will examine the theory of “in the best interests” linked to social position, the theory of the possible effect of relative deprivation mechanisms and the theory of values in terms of social justice. The results show contrasting effects of the different explanatory variables according to the perception level of inequality. Social status as well as relative deprivation mechanisms explain the personally felt impact, whereas they have practically no effect on the wider perception of social inequalities. On the other hand the perception of inequalities in society is associated, whatever the subject’s social status, with principles of justice. It is not the position of individuals in the system of social stratification that informs their perception of inequalities, but rather principles that are largely independent of their social status.

Keywords

social status, social stratification, discrimination, inequality, social justice, relative deprivation