Archives par mot-clé : sécurité

L’Égypte entre contraintes nationales et tensions régionales, ou comment les BRICs s’insèrent dans les rapports entre libéralisme économique et réformisme autoritaire

Stéphane Valter, L’Égypte entre contraintes nationales et tensions régionales, ou comment les BRICs s’insèrent
dans les rapports entre libéralisme économique et réformisme autoritaire, FMSH-WP-2017-132, août 2017

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Ce papier cherche à faire le point sur la situation de l’Égypte comme pays à statut intermédiaire et à influence régionale ayant tissé de nombreux liens avec quelques BRICs afin de s’émanciper de la tutelle nord-américaine et de faire contrepoids à l’aide financière – conditionnée – de l’Arabie saoudite. L’hypothèse est que ce sont essentiellement les paramètres nationaux (sociaux, économiques et sécuritaires) qui déterminent les alignements extérieurs. Le contexte international volatile est un élément supplémentaire influant sur les choix du gouvernement égyptien : tensions croissantes entre Washington et Moscou, volonté chinoise d’affirmation régionale, incertitudes de l’Union européenne. Tous ces éléments obligent le gouvernement égyptien à naviguer entre différents partenariats, selon les contraintes du moment, pour les achats d’armes et le choix des investisseurs.

L’auteur

Stéphane Valter est Maître de conférences (habilité à diriger des recherches) en langue et civilisation arabes à Normandie Université (Le Havre), chercheur en délégation du CNRS auprès du CEDEJ (Le Caire, USR 3123), 2016-2017.

Le texte

Ce texte est le fruit des recherches de l’auteur auprès du CEDEJ (Le Caire), à partir de septembre 2016.

Abstract

This paper tries to evaluate Egypt’s situation as an intermediary status country with regional influence which has spun links with some BRICs so as to emancipate itself from North-American tutelage and compensate for Saudi Arabia’s – conditioned – financial aid. Our hypothesis is that the determination of external alignments comes essentially from national (social, economic, and security-linked) parameters. The volatile international context constitutes an extra element which influences the Egyptian government’s choices: increasing tensions between Washington and Moscow, Chinese willingness for regional self-assertiveness, European uncertainties. All these factors oblige the Egyptian government to navigate between different partnerships according to the time’s constraints, for the purchase of weapons and the choice of investors.

Download on Open Archives halshs

La stratégie anti-terroriste pakistanaise et ses implications pour la sécurité nationale, régionale et internationale

Pakistani_forces_-_Flickr_-_Al_Jazeera_EnglishNaeem Ahmed, Pakistan’s Counterterrorism strategy and its Implications for domestic, regional and international security, FMSH-WP-2014-59, january 2014.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Naeem Ahmed est professeur assistant au Département de relations internationales, Univerité de Karachi, Pakistan.

Le texte

Ce texte a été écrit en octobre 2013, dans le cadre d’une bourse postdoctorale Fernand Braudel IFER.

Résumé

Cette étude porte un regard critique sur la stratégie contre-terroriste du Pakistan adoptée après les attentats du 11 septembre, dans la mesure où elle a été inefficace, voire contre-productive. Elle n’a pu déloger les réseaux terroristes des groups jihadistes et extrémistes basés au Pakistan, qui ont aussi des liens avec al Qaeda. L’évaluation de la stratégie contre-terroriste pakistanaise porte donc aussi attention aux divers facteurs qui ont contribué à son inefficacité. Les conséquences de cet échec sur la sécurité nationale, régionale et internationale sont également analysés. En conclusion, l’étude souligne la nécessité de formuler enfin une stratégie efficace pour vaincre le terrorisme.

Abstract

The paper critically examines Pakistan’s counterterrorism strategy, which it adopted after the 9/11 incident, by arguing that it has proved ineffective and counter-productive to uproot the terrorist network of Pakistan-based militant Jihadi and extremist groups, which also have links with Al-Qaeda. In this respect, the paper, besides defining and assessing Pakistan’s counterterrorism strategy, also analyzes various factors which have contributed to the inefficacy of the country’s counterterrorism strategy. Moreover, the paper also analyzes implications of the ineffectiveness of Pakistan’s counterterrorism strategy for domestic, regional and international security. In the concluding analysis, the paper emphasizes upon the need of formulating an effective counterterrorism strategy of Pakistan.

Pour télécharger ce document sur HALSHS