Archives par mot-clé : spéculation

Les origines du modèle de marche au hasard en finance

La Bourse de Paris en 1827
La Bourse de Paris en 1827

Working paper de Christian Walter, responsable du programme Histoire et épistémologie de la finance de la FMSH, Les origines du modèle de marche au hasard en finance, FMSH-WP-2013-33, juin 2013.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

L’auteur

Christian Walter est professeur associé à l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur de la Chaire Ethique et finance de l’Institut Catholique de Paris, responsable du programme Histoire et épistémologie de la finance à la Fondation Maison des sciences de l’homme.

Dans ce cadre, il a dirigé Nouvelles normes financières. S’organiser face à la crise, Springer, 2010 ; avec Éric Brian, Critique de la valeur fondamentale, Springer, 2008 ; il a également publié, pour un public plus large, Le Virus B. Crise financière et mathématiques, avec Michel de Pracontal, Le Seuil, 2009.

Pour en savoir plus : http://epistemofinance.hypotheses.org/

Résumé

Le modèle de marche au hasard en finance peut être considéré comme issu de la convergence de trois préoccupations distinctes : une préoccupation morale avec Jules Regnault (1834-1894), une préoccupation scientifique avec Louis Bachelier (1870-1946), et une préoccupation financière avec Alfred Cowles (1891-1984). Ces trois préoccupations relèvent de trois questions distinctes. La morale de la bourse chez Regnault, la science de la bourse chez Bachelier et la pratique de la bourse chez Cowles. Trois critères répondent à ces trois questions: un critère de démarcation éthique chez Regnault, un critère de scientificité chez Bachelier, un critère d’efficacité professionnelle chez Cowles.

Mots-clefs

bourse, marche aléatoire, martingale, prévisibilité, spéculation, efficience des marchés, hasard

The origins of the random walk model in financial theory

Abstract

Three main concerns pave the way for the birth of the random walk model in financial theory: an ethical issue with Jules Regnault (1834-1894), a scientific issue with Louis Bachelier (1870-1946) and a pratical issue with Alfred Cowles (1891-1984). Three topics arise with these concerns: the morality of stock market (Regnault), the scientificity of stock market (Bachelier), the practicality of stock market (Cowles). Three demarcation criteria follow these argumentations: an ethical criterion (Regnault), a scientificity criterion (Bachelier), an efficiency criterion (Cowles). The random walk model in finance seems fulfil these goals: to separate the good from the bad speculation, to put the Government bonds variations inside mathematical model, to distinguish between skill and luck of professional fund managers.

Keywords

random walk theory, martingale, stock market predictability, speculation, efficient markets hypothesis

Sommaire

Jules Regnault et la morale

Un critère de démarcation éthique
La loi en racine carrée du temps

Louis Bachelier et les probabilités

Une thèse de finance mathématique
L’abandon de la prévisibilité
De la prévisibilité à la variabilité

Alfred Cowles et l’économétrie

La mesure de la prévisibilité
L’échec de la prévisibilité
L’apport de l’article de 1933

Références

Pour télécharger ce document sur HALSHS